Bernard Colombat

Professeur émérite à l’Université Paris Cité

FORMATION ET FONCTIONS OCCUPEES

  • Formation : agrégation de grammaire (1971) ; doctorat de 3e cycle (Université de Clerment-Ferrand, 1979) ; doctorat d’Etat (Université Paris 7, 1991).
  • Responsable scientifique du site Corpus de textes linguistiques fondamentaux http://ctlf.ens-lyon.fr
  • Co-directeur (avec Jean-Marie Fournier et Wendy Ayres-Bennett) du Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue, Classiques Garnier Numérique.
  • Co-directeur (avec Cécile van den Avenne), de la collection Langages, Lyon, ENS Éditions (35 volumes parus de 2003 à 2021).
  • Co-directeur (avec Jean-Marie Fournier) de la collection Descriptions et théories de la langue française, Paris, Classiques Garnier.
  • Initiateur des journées d’études sur les grammaires françaises de l’âge classique (16 journées depuis 2000).
  • Prix Honoré Chavée (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres), 2001.
  • Avec P. Lardet et G. Clerico, prix Jean-Charles Perrot (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres), 2019.

HISTORIQUE DE LA RECHERCHE DANS SES GRANDES LIGNES

Premiers travaux

Mes travaux personnels ont toujours été inscrits dans le cadre du laboratoire d’ Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597), CNRS-Université Paris Diderot. Ils ont d’abord porté sur l’histoire de la tradition grammaticale latine. La rédaction d’une thèse de troisième cycle sur la théorie des propositions incidentes à Port-Royal (1979, dir. Jean-Claude Pariente), puis d’une thèse d’État (juin 1991 [Les figures de construction dans la syntaxe latine (1500-1780), Peeters, 1993], dir. Jean-Claude Chevalier) ont eu pour objet l’étude de la syntaxe latine en France sur la période allant de la Renaissance aux Lumières. Le but poursuivi a été à la fois : i) de montrer comment la prise en compte, même implicite, des contraintes des vernaculaires entraînait une mutation profonde dans la description de la langue latine héritée de l’Antiquité ; ii) d’étudier le rapport réciproque entre théorie syntaxique et pédagogie.

Un second livre intitulé La grammaire latine en France à la Renaissance et à l’âge classique : Théories et pédagogie (Grenoble, ELLUG, 1999) a eu pour objet de présenter l’évolution de l’ensemble de la grammaire latine en France durant la période considérée. Après une présentation de la forme matérielle des ouvrages, il s’est attaché au traitement des parties du discours, de leurs « accidents » (catégories afférentes), de la morphologie et de la syntaxe.

Direction de travaux collectifs transversaux

Dans le cadre de l’UMR 7597, des programmes transversaux nous ont permis d’étudier dans plusieurs traditions l’élaboration de concepts fondamentaux, comme la notion de partie du discours (Langages, 92, 1988) ou celle d’adjectif (HEL, 14/1, 1992). Le métalangage et la terminologie linguistique ont fait l’objet, à Grenoble (mai 1998), d’un colloque dont les actes (68 contributions) ont été publiés à Leuven (2 vol., Peeters, 2001).

La constitution d’un Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques (HEL, hors série 2 et 3, 1998-2000), maintenant en ligne (http://ctlf.ens-lyon.fr) nous a permis de rassembler, sous la forme de 540 notices rédigées par 123 auteurs (devenues 750 notices rédigées par 190 auteurs), des données à la fois factuelles et théoriques sur des ouvrages fondateurs des traditions linguistiques occidentales (langues européennes anciennes et modernes) et orientales (Chine, Inde, Japon).

Direction de bases de données

Le CTLF (Corpus de textes linguistiques fondamentaux) depuis 2004 et le DHTL

Le CRGTL a donné lieu au programme CTLF (Corpus de textes linguistiques fondamentaux) développé avec Arnaud Pelfrêne et l’ENS de Lyon dans le cadre d’un projet CPER (2004-2007), puis d’un projet DETCOL (Développement et exploitation textuelle d’un corpus d’œuvres linguistiques) financé par l’ANR (2007-2011). En évolution constante, le CTLF est un projet encyclopédique visant l’exploration des grands textes linguistiques du passé et se présentant sous la forme d’un portail comportant cinq sites : des notices descriptives (750) d’ouvrages représentatifs du développement de la description des langues ; une bibliographie de plus de 4200 titres ; une base d’images (194 volumes accessibles par une table des matières dynamique) ; une base de 808 textes sous forme numérique (plus de 30000 pages) ; une base d’articles relatifs au développement du projet. En collaboration avec Gilles Souvay (ATILF), a été ouvert un programme FRANTEXT-CTLF permettant l’interrogation de la plupart de ces textes (756) grâce au formulaire d’interrogation FRANTEXT sous une forme modifiée (ouverture : octobre 2013).

En association avec le CTLF, a été développé le projet de Dictionnaire historique de la terminologie linguistique (DHTL), visant à établir l’historique de la nomenclature de base de la linguistique. Développé en collaboration avec Aimée Lahaussois, il comporte des ébauches d’articles actuellement testés en ligne sous une forme Wiki et centrés sur les termes désignant les parties du discours. Ce programme a fait l’objet d’un séminaire régulier et a donné lieu à une publication centrée sur l’Histoire des parties du discours (dir. B. Colombat & A. Lahaussois, 2019, Leuven, Peeters, Orbis / Supplementa 46).

Le Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue, Garnier Électronique, ouvert en 2011, complété en 2022

Le projet comporte deux volets : Grammaires françaises (direction B. Colombat et J.-M. Fournier) et Remarques sur la langue française (direction W. Ayres-Bennett). Il s’agit d’une base de données des grammaires, des remarques et des traités sur la langue française comportant les textes les plus connus et les plus diffusés, mais également de nombreux textes mineurs, tout aussi représentatifs du climat intellectuel et de l’outillage conceptuel d’une époque, et par là propres à permettre l’appréhension empirique d’une tradition. Les textes sont enrichis par un balisage répondant au cahier des charges imposé par l’interrogation dans des champs comme : le métalangage, les exemples et la langue dans laquelle ils sont donnés, les citations, les auteurs cités (classés selon 5 critères), etc.

Une première tranche de la base a été publiée à l’été 2011, comportant les grammaires françaises de la Renaissance (17 auteurs, 21 textes), celles du XVIIe siècle (12 textes) et une sélection de Remarques (11 auteurs, 15 textes), le tout représentant 3,3 millions de mots, 35,7 millions de signes (balises comprises) et 15000 pages.

En 2022 est parue une version augmentée de ce Corpus. L’augmentation a porté sur les grammaires de la Renaissance (ajout des Hypomneses d’Henri Estienne), sur les Remarques du XVIIe siècle (ajout de 16 textes). Parallèlement ont été créées une base des remarques du XVIIIe siècle (dir. W. Ayres-Bennett, 13 textes) et une base des grammaires du XVIIIe siècle (dir. B. Colombat, 31 textes). La base comporte maintenant 82 auteurs, 109 textes, 7,5 millions de mots, 78 millions de signes (balises comprises) et 37000 pages.

Transmission pédagogique

Nous avons publié (en 2010), J.-M. Fournier, C. Puech et moi-même, pour Klincksieck, dans la collection « 50 questions », un ouvrage destiné aux étudiants, Histoire des idées sur le langage et les langues (3e tirage, 2019), visant à donner un aperçu général du domaine de l’histoire des théories linguistiques : il s’agit d’un ouvrage de vulgarisation, mais dans lequel nous ne renonçons pas à aborder des questions inédites, dans des domaines encore parfois peu défrichés. Une traduction de l’ouvrage en portugais est parue à Sao Paulo en mai 2017 sous le titre: Uma história das ideias linguísticas (Editora Contexto).

La tradition grammaticale latine : l’antiquité

Dans le domaine de l’Antiquité occidentale, nous avons préparé un ouvrage sur Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine issu du colloque de Lyon (avril 2002), avec L. Basset, F. Biville, P. Swiggers et A. Wouters. L’ouvrage (21 contributions, 4 index) paru en 2007 (Leuven, Peters) porte sur le transfert de la terminologie grammaticale grecque à la terminologie grammaticale latine. Plus généralement, il s’agit de montrer l’importance des deux langues classiques dans la constitution de toute la terminologie linguistique occidentale.

Nous avons, M. Baratin, L. Holtz et moi-même, travaillé à la publication des actes du colloque consacré à Priscien (Lyon, ENS Lettres & Sciences Humaines, octobre 2006). Alors que cet auteur est un des pères de la tradition grammaticale occidentale, avec notamment les livres 17 et 18 de son Ars contenant la première syntaxe latine, son œuvre est pourtant encore largement méconnue. Soucieux de dépasser la simple compilation des communications du colloque, nous avons voulu faire un livre de référence sur cet auteur, véritable bilan des recherches actuelles. L’ouvrage (42 textes, XIX + 770 pages) est paru en 2009, chez Brepols.

Je participe au séminaire de traduction de l’Ars Prisciani (appellation préférable à celle d’Institiones grammaticae), dans le cadre d’un programme sur l’édition et la traduction des grammairiens latins, dans un groupe animé par Marc Baratin et qui a pris le nom d’Ars grammatica. Nous avons réalisé la traduction, l’annotation et l’indexation du livre XVII (le premier livre sur la syntaxe), paru chez Vrin en 2010 (coll. Histoire des doctrines de l’antiquité classique). Un second volume (paru en 2013) comporte la traduction des livres XIV (la préposition), XV (l’adverbe) et XVI (la conjonction). Un 3e volume, la traduction du livre XVIII (le second livre consacré à la syntaxe), est paru chez Vrin en décembre 2017. Le 4e volume, contenant la traduction des livres sur les parties du discours hybrides: participe (livre 11) et pronom (livres 12 et 13), est paru en janvier 2021. Le 5e volume, consacré aux généralités sur le verbe (livre 8), est paru en novembre 2023. Nous travaillons actuellement à la traduction des livres 2 à 5 (les premiers des livres consacrés au nom).

La tradition grammaticale latine : la Renaissance

En collaboration avec M. Peters (Namur), a été publiée chez Droz (THR, 2009) une traduction française du Mithridates de Conrad Gessner (1555), avec une introduction, des notes abondantes et six index. Il s’agit d’une des premières descriptions des langues du monde, comportant 29 versions du Notre Père, et de nombreux fragments de langues difficiles d’accès, que nous avons soumis pour expertise à des informateurs-spécialistes.

Cette traduction a été accompagnée par la publication presque simultanée d’un numéro de la revue HEL (30/2, 2008) que j’ai dirigé et qui a été consacré au thème : Les langues du monde à la Renaissance. Ce numéro comporte 7 articles rédigés par des chercheurs internationaux qui traitent du développement de la « grammaire missionnaire » et des premières descriptions des langues « exotiques », ou encore peu décrites par les occidentaux, telles que le slovène, les langues amérindiennes ou les langues orientales (la langue « indienne » avec les problèmes que pose alors ce mot, le chinois, le tagalog, le japonais).

Le De causis linguae Latinae de Jules-César Scaliger (1540) est un ouvrage majeur de la linguistique de la Renaissance, Scaliger entreprenant de refonder la description de la langue latine sur des bases philosophiques. Son influence a été durable. Cette traduction, conduite par P. Lardet avec G. Clerico et moi-même, est un travail de très longue haleine, en raison de la difficulté du texte et du souci de le situer le plus exactement possible dans la tradition linguistique. Le premier volume comporte une introduction, divisée en deux volets (le premier [P. Lardet] vise à situer l’auteur dans son contexte philosophique, le second [G. Clerico et B. Colombat] présente l’oeuvre comme inscrite dans l’histoire des théories linguistiques), le texte latin, des notes critiques sur l’établissement de ce texte, neuf index et une bibliographie de plus de 600 titres. Le second comporte l’ensemble de la traduction avec une abondante annotation qui vise à replacer le De causis dans le contexte de son élaboration et de sa rédaction. L’ouvrage (2224 p.) est paru à Genève, chez Droz (Travaux d’Humanisme et Renaissance, 594), en février 2019. Il a obtenu le prix Jean-Charles Perrot 2019 (Académie des Inscriptions et Belles Lettres).

J’ai participé également à la traduction commentée du De Latinitate falso suspecta d’Henri Estienne (1576), sous la direction de D. Trudeau, avec C. Barataud et B. Moreux. L’ouvrage est intéressant car H. Estienne y soutient que beaucoup de termes latins supposés « suspects », c’est-à-dire non classiques, par ses contemporains, sont en fait des termes classiques, voire archaïques (prisci). C’est donc à une révision de la conception de la latinité que procède H. Estienne, textes à l’appui. Le texte, fourni en latin et en traduction, avec une annotation et des index, est paru en août 2020.

Je participe au projet de traduction annotée du De recta Latini Graecique sermonis pronuntiatione d’Erasme. Cet ouvrage a fait l’objet d’une traduction par Jacques Chomarat (décédé en 1998). Il s’agit de publier cette traduction (mise à jour) avec le texte latin et un enrichissement: introduction par Christine Bénévent, Geneviève Clerico, Colette Nativel, annotation, index, bibliographie. Le manuscrit a été remis aux éditions Droz en septembre 2023 et est à paraitre dans la collection THR.

La tradition grammaticale française

Je me suis intéressé au transfert du modèle latin à la tradition grammaticale française. Une traduction de la Gallicae linguae institutio de Jean Pillot (1561), avec introduction et annotation (Paris, Champion, 2003) a permis de faire le point sur un certain nombre de questions techniques de la première grammaire française, encore fortement inspirée du modèle latin. Le travail s’est poursuivi avec l’édition critique du Donait françois commandité par John Barton (cf. infra) et celle de la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal, en collaboration avec J-M. Fournier. Dans le même cadre conceptuel, un numéro de la revue Langue française (139, 2003) a été consacré à la La grammatisation du français : qui que quoi vs qui(s) quod entre XVIe et XVIIIe siècles.

Le Lexicon grammaticorum est une vaste bibliographie de linguistes de toutes les époques et de tous les pays dirigée par H. Stammerjohann et dont la 1re édition (responsable pour la partie française : S. Auroux) a été publiée chez Niemeyer en 1996. J’ai été responsable de la révision et de l’augmentation de la partie française pour la deuxième édition. Celle-ci est parue en deux volumes en juin 2009. Aux 132 articles (tous révisés) de la première édition se sont ajoutés 35 nouveaux articles, pour la seule partie consacrée aux linguistes francophones.

De nombreux travaux ont été conduits dans le domaine de l’histoire de la grammaire française depuis les études fondatrices de Jean Stéfanini (1962) et de Jean-Claude Chevalier (1968) ; le champ de l’histoire des théories lui-même s’est organisé et structuré, avec notamment la création de revues ; les résultats se sont accumulés ; les questions soulevées ont évolué et se sont diversifiées (histoire de concepts, modalités d’émergence d’une notion, conséquences de l’outillage d’une langue comme le français, etc.). Dans un premier temps, nous avons, J.-M. Fournier, V. Raby et moi-même, organisé un colloque préparatoire, Vers une histoire générale de la grammaire française, Matériaux et perspectives, dont les actes sont parus en novembre 2012 chez Champion (45 articles, 895 p.). La seconde étape devait consister dans la préparation d’un ouvrage collectif qui présenterait à la fois une synthèse et un prolongement de ces travaux, de façon à offrir un panorama aussi complet que possible de l’histoire des concepts, de la terminologie, des problèmes linguistiques abordés, de la typologie des ouvrages, des formes et des genres du discours grammairien. Le décès prématuré de Valérie Raby (2019) a compromis ce projet.

En 2014, j’ai proposé une édition du Donait français dont Johan Barton dit avoir demandé la rédaction à « plusieurs bons clercs » parlant le français de Paris et qui est considéré comme la première grammaire française. Il ne subsiste plus de ce court texte (certainement incomplet) qu’une copie dans un manuscrit du premier quart du XVe siècle (ms. 182, Codrington Library, Oxford). Destiné à apprendre aux Anglais le « doux français » de Paris, il est en fait rédigé en anglo-normand. Sa structure est originale : après un court préambule, il traite successivement : (1) des lettres et des règles phonétiques ; (2) des « accidents » des parties du discours (les catégories linguistiques) ; (3) des parties du discours (seuls sont traités le nom, le pronom et le verbe). Son importance est due au fait qu’il est considéré comme le point de départ de la tradition grammaticale française. L’édition proposée comporte: une introduction; le texte en 4 versions: en premier vis-à-vis, fac-similé et transcription ligne à ligne; en second vis-à-vis, transcription adaptée et traduction en français moderne, avec notes donnant les textes sources (Donat, Priscien) ou les textes proches (notamment les traductions françaises de Donat); une bibliographie; un index des termes grammaticaux; un index des mots cités.

Une collection, intitulée Descriptions et théories de la langue française, dirigée par J.-M. Fournier et moi-même, a pour but de proposer des éditions commentées des textes, grammaires et remarques, afférents à la langue française. Dans ce cadre, est parue, en 2014, la Grammaire française/ French Grammar de Claude Mauger (éd. V. Raby). Dans une série de cette collection, dirigée par W. Ayres-Bennett, sont parues, en oct. 2018, les Remarques sur la langue françoise de Vaugelas (éd. W. Ayres-Bennett) et la Liberté de la langue françoise dans sa pureté de Scipion Dupleix (éd. D. Kibbee & M. Keller), et en août 2022 les Observations sur la langue françoise de Gilles Ménage (éd. M. Bonhomme). Les éditions critiques de la Grammaire et syntaxe françoise de C. Maupas (éd. N. Fournier) et l’Essay d’une parfaite grammaire de la langue françoise de L. Chiflet (éd. C. Pagani-Naudet) sont parues en avril 2021. L’édition de la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal (A. Arnauld et C. Lancelot, éd. B. Colombat et J.-M. Fournier) est parue en février 2023. Sont prévues également des éditions de la Nouvelle méthode italienne (éd. N. Romanelli) et de la Nouvelle méthode espagnole de Claude Lancelot (éd. A. Diaz-Villalba et C. Quijada).

La tradition de la grammaire comparée

Le programme CTLF a permis une numérisation de qualité du Mémoire sur le système primitif des voyelles dans les langues indo-européennes de Ferdinand de Saussure. Nous voudrions en tirer une édition critique avec Gabriel Bergougnioux et Charles de Lamberterie. L’importance de l’ouvrage est connue : Antoine Meillet a dit du Mémoire qu’il était « le plus beau livre de grammaire comparée qu’on ait écrit ». C’est à la fois le triomphe de la méthode comparative et un dépassement de la comparaison (cf. Charles de Lamberterie, CTLF, notice 5213). L’édition critique de cet ouvrage (dont il existe plusieurs fac-similés récents, mais sans appareil critique) comportera une introduction à plusieurs voix, des annexes et une bibliographie (qui n’existe pas dans l’édition originale).

Résumé des projets à moyen terme

  • Avec A. Diaz Villalba, S. Mpouli et G. Souvay et al., sur les sites http://ctlf.huma-num.fr et de Frantext-CTLF (http://www.frantext.fr/ctlf), développement du projet de Corpus de textes linguistiques fondamentaux dont l’objet est la mise en ligne et l’exploitation informatique de textes importants relevant de la linguistique générale.
  • Avec M. Baratin et al. (groupe Ars grammatica), traduction des livres 2 à 5 (les quatre premiers livres sur le nom) de l’Ars Prisciani.
  • Avec G. Bergougnioux et C. de Lamberterie, édition critique du Mémoire sur le système primitif des voyelles dans les langues indo-européennes de Ferdinand de Saussure (Travaux du cercle Ferdinand de Saussure, Genève, Droz).
  • Préparation d’un ouvrage sur Apprendre le latin et le grec en 1650: les nouvelles méthodes de Claude Lancelot.
  • Préparation de l’édition critique des Textes de grammaire et articles de l’Encyclopédie de Du Marsais, à par. chez Classiques Garnier.

Mots clés

  • Histoire des théories linguistiques
  • Histoire de la grammaire
  • Histoire de la syntaxe
  • Histoire des parties du discours
  • Histoire des notions linguistiques
  • Histoire du métalangage grammatical
  • Histoire de la pédagogie
  • Description des langues du XVIe au XVIIIe siècle
  • Constitution de corpus de textes linguistiques
  • Périodes (par ordre d’importance des travaux effectués ou en projet) : Renaissance, XVIIe-XVIIIe siècles, Moyen Âge, Antiquité, XIXe siècle
  • Langues cibles : latin, français, langues connues à la Renaissance

TRAVAUX-OUVRAGES-ARTICLES-REALISATIONS

1. Travaux universitaires

  • 1991. Les figures de construction dans la syntaxe latine (1500-1780), thèse pour le doctorat d’État, juin 1991, Université de Paris VII, 1036 pages. Diffusion en microfiches : Lille III, A.N.R.T. : 1740.12155/92 (ISSN : 0294-1767).
  • 1979. La théorie des propositions incidentes dans la « Nouvelle Méthode […] Latine » de Lancelot, thèse de 3e cycle, Université de Clermont-Ferrand II, dactylographiée, 255

2. Ouvrages personnels

  • 2014. Édition de John Barton : Donait françois (Ms. 182, Oxford, Codrington Library, All Souls Collège), Paris, Classiques Garnier, Textes de la Renaissance 192, série Traités sur la langue française 18, 225 p.
  • 2003. Jean Pillot : Institution de la langue française (Gallicae linguae institutio, 1561). Texte latin original, introd., trad. et notes, Paris, Champion, Textes de la Renaissance (n°72), série Traités sur la langue française. CXIX + 270 + 365 p.
  • 1999. La grammaire latine en France, à la Renaissance et à l’Âge classique. Théories et pédagogie, 724 p., Grenoble, ELLUG (Éditions de l’Université Stendhal).
  • 1993. Les figures de construction dans la syntaxe latine (1500-1780), iv-553 p., Paris, Bibliothèque de l’Information Grammaticale 25 (diffusion Peeters, Louvain)

3. Direction de travaux (ouvrages et numéros de revues)

  • 2008. (dir.) Les langues du monde à la Renaissance, Histoire Épistémologie Langage, 30/2. http://www.persee.fr/doc/hel_0750-8069_2008_num_30_2_3164
  • 2003. (dir.) La grammatisation du français : qui que quoi vs qui(s) quod entre XVIe et XVIIIe siècles. Langue française, 139 (septembre 2003), 127 p. http://www.persee.fr/doc/lfr_0023-8368_2003_num_139_1_6488
  • 2000. (dir., assisté de Élisabeth Lazcano) Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, tome II, Histoire Épistémologie Langage, hors série, 3, 275 notices, 72 auteurs, 652 p.
  • 1998. (dir., assisté de Élisabeth Lazcano) Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, tome I, Histoire Épistémologie Langage, hors série, 2, 265 notices, 56 auteurs, 536 p.
  • 1992b. (dir.) L’identification d’une catégorie linguistique : l’adjectif. Choix de textes. Archives et Documents de la SHESL seconde série, n° 6, 188 p. Disponible en ligne : http://www.persee.fr/doc/hel_0750-8069_1992_num_14_1_2643
  • 1992a. (dir.) L’adjectif : perspectives historique et typologique. Histoire Épistémologie Langage, 14/1, 243 p.
  • 1988. (dir.) Les parties du discours. Langages, n° 92, 127 p. https://www.persee.fr/issue/lgge_0458-726x_1988_num_23_92

4. Direction de travaux en collaboration (ouvrages et numéros de revues)

  • 2019. (dir. avec Aimée Lahaussois) Histoire des parties du discours, Leuven, Peeters (Orbis / Supplementa 46), xxii-563 p.
  • 2018. (dir. avec Bernard Combettes, Gilles Siouffi et Valérie Raby) Histoire des langues et histoire des représentations linguistiques, Paris, Champion (Bibliothèque de grammaire et de linguistique 61), 562 p.
  • 2017 (dir. avec Gabriel Bergounioux et Jacqueline Léon) Analyse et exploitation des données de corpus linguistiques, Dossiers électroniques d’HEL 11. http://htl.linguist.univ-paris-diderot.fr/hel/dossiers/numero11
  • 2016 (dir. avec Gabriel Bergounioux et Jacqueline Léon) Constitution de corpus linguistiques et pérennisation des données, Histoire Épistémologie Langage, 38/2.
  • 2012 (dir. avec Jean-Marie Fournier et Valérie Raby) Vers une histoire générale de la grammaire française, matériaux et perspectives, actes du colloque UMR-SHESL, Paris, 27-29 janvier 2011, 45 articles, 895 p., Paris, Champion (Linguistique historique 4).
  • 2009. (dir. avec Marc Baratin et Louis Holtz) Priscien, Transmission et refondation de la grammaire, De l’Antiquité aux Modernes, Turnhout, Brepols (Studia Artistarum 21), 40 articles, XXII + 770 p.
  • 2009 (éd. de la partie française de la 2 e éd.) Lexicon grammaticorum, A Bio-Bibliographical Companion to the History of Linguistics , Second Revised and Enlarged Edition (General Editor : Harro Stammerjohann), 2 vols (XXXVI-856 p. ; XXV-836 p.), Tübingen, Niemeyer.
  • 2007. (dir. en collab. avec L. Basset, F. Biville, P. Swiggers & A. Wouters) Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine. Actes du colloque de Lyon (24-27 avril 2002), 21 articles, Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 27), VII + 463 p.
  • 2001. (dir. en collab. avec Marie Savelli) Métalangage et terminologie linguistique. Actes du Colloque international de Grenoble (Université Stendhal-Grenoble III, 14-16 mai 1998), Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 17), 68 contributions, 2 vol., XLIX + 1086 pages.
  • 1998. (dir. en collab. avec Paul Mattei) Curiosité historique et intérêts philologiques. Hommage à Serge Lancel. Recherches et travaux, 54, 22 articles, Publication de l’UFR de Lettres, Université Stendhal-Grenoble III, 264 p.

5. Ouvrages en collaboration

  • À par. Érasme, Désiré, De recta pronuntiatione Latini Graecaeque linguae, traduction par Jacques Chomarat, annotation par Christine Bénévent et Geneviève Clerico, texte latin, bibliographie et index par B. Colombat et Kees Meerhoff, Genève, Droz (THR).
  • 2023 ; collaboration dans le groupe Ars grammatica (Marc Baratin et al.) éd., Priscien, Grammaire, Livre VIII, Le verbe. 1. Caractères généraux, texte latin, traduction introduite et annotée, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 58), 369 p.
  • 2023 ; collab. avec Jean-Marie Fournier, Antoine Arnauld et Claude Lancelot, Grammaire générale et raisonnée, édition critique, Paris, Classiques Garnier, 613 p. (Descriptions et théories de la langue française, 7 ; Grammaires françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, 4).
  • 2020 ; collaboration dans le groupe Ars grammatica (Marc Baratin et al.) éd., Priscien, Grammaire, Livres XI, XII, XIII, Les hybrides, texte latin, traduction introduite et annotée, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 54), 345 p.
  • 2020 ; collab. avec Danielle Trudeau, Christian Barataud et Bernard Moreux, Henri Estienne, La latinité injustement soupçonnée, suivi de Dissertation sur la latinité de Plaute, Paris, Garnier (Textes de la Renaissance, série Traités sur la langue française, n° 19), 807 p.
  • 2018 ; collab. avec Pierre Lardet et Geneviève Clerico, Jules-César Scaliger, Des causes de la langue latine, introduction, texte latin et traduction, Genève, Droz (Travaux d’Humanisme et Renaissance 594), 2 vol., 2224 p.
  • 2017 ; collaboration dans le Groupe Ars grammatica (Marc Baratin et al.) éd., Priscien, Grammaire, livre XVIII, Syntaxe, 2, texte latin, traduction introduite et annotée, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 49), 552 p.
  • 2013 ; collaboration dans le Groupe Ars grammatica (Marc Baratin et al.) éd., Priscien, Grammaire, livres XIV, XV et XVI, Préposition, Adverbe, Conjonction, texte latin, traduction introduite et annotée, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 44), 329 p.
  • 2010 ; collaboration dans le Groupe Ars grammatica (Marc Baratin et al.) éd., Priscien, Grammaire, livre XVII, Syntaxe, 1, texte latin, traduction introduite et annotée, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 41), 350 p.
  • 2010 ; en collab. avec Jean-Marie Fournier et Christian Puech, Histoire des idées sur le langage et les langues, Paris, Klincksieck, coll. « 50 questions », n° 33, 277 p. Traduction en portugais par M. Quadros Leite et J. Léon sous le titre: Uma história das ideias linguísticas. São Paulo, Editora Contexto, 304 p., 2017.
  • 2009 ; en collab. avec Manfred Peters [Namur]. Conrad Gessner, Mithridate (1555), Introduction, traduction, annotation et indexation, Genève, Droz (Travaux d’Humanisme et Renaissance 452), 592 p.

6. Directions de collections papier

  • Depuis 2003, avec Pierre Lafon, puis Cécile Van den Avenne, direction de la collection Langages, Lyon, ENS Éditions (41 volumes parus de 2003 à 2022).
  • Depuis 2014 (avec Jean-Marie Fournier) : direction de la collection Descriptions et théories de la langue française . Un vol. paru (2014, Mauger) dans la série Grammaires françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Classiques Garnier et deux vol. parus (2018, Vaugelas, Dupleix) dans la série Remarques et traités sur la langue française. Les éditions des grammaires de Maupas (N. Fournier éd.) et Chiflet (C. Pagani-Naudet ed.) sont parues en avril 2021. l’édition de la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal a été remise à l’édireur en juillet 2022.

7. Direction de bases de données et de publications en ligne

  • Depuis juillet 2011 (avec Jean-Marie Fournier, et pour la base des remarques, Wendy Ayres-Bennett) : Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue (XIVe-XVIIe siècles), Classiques Garnier Numérique. Depuis mai 2022, le Corpus est augmenté d’un Corpus des grammaires françaises du XVIIIe siècle.
  • En cours (dir.). Corpus de textes linguistiques fondamentaux, Publication en ligne de 768 textes de la linguistique [avril 2017] (sous la forme de base de données informatisée et outillée). Site : http://www.ctlf.ens-lyon.fr.
  • En ligne depuis juin 2007 (dir.). Corpus de textes linguistiques fondamentaux, Publication en ligne de 175 volumes [juin 2017] de la linguistique (sous la forme image). Site : http://ctlf.ens-lyon.fr.
  • En ligne depuis janvier 2006 (dir.). Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, bibliographie dynamique (4266 titres [juin 2017]). Site : http://ctlf.ens-lyon.fr.
  • En ligne depuis juillet 2004 (dir.). Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, 705 notices, 183 rédacteurs [juin 2017]. Site : http://ctlf.ens-lyon.fr.

8. Collaboration éditoriale

  • 2016. Avec Anne-Marguerite Fryba et Roberto Antonelli, « Présentation » de la section 15, « Histoire de la linguistique et de la philologie », in Buchi, Éva, Chauveau, Jean-Paul, Pierrel, Jean-Marie (éd.), Actes du XXVIIe Congrès international de linguistique et de philologie romanes (Nancy, 15-20 juillet 2013), 2013), 2 vol., Strasbourg, Société de linguistique romane/ÉliPhi, vol. 2, p. 1501-1513.
  • 2007. Collab. à Françoise Desbordes, Idées grecques et romaines sur le langage. Travaux d’histoire et d’épistémologie, Lyon, ENS Éditions, préface de Marc Baratin, textes réunis par Geneviève Clerico, Bernard Colombat et Jean Soubiran.
  • 2003. Collab. à Gérard Defaux dir., Lyon et l’illustration de la langue française à la Renaissance, Lyon, ENS Éditions, coll. Langages. 541 p.

9. Articles dans des revues ou chapitres dans des ouvrages collectifs

(hors courts articles, notices, articles biographiques ou bibliographiques, cf. infra, 10)

  1. – À par. « Grammatical terminology », in Philippe Sélosse (dir.), Terminology in Renaissance, Le français préclassique, 2024.
  2. – Soumis. « L’exemplification dans la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal », in Maria Paola Tenchini and Savina Raynaud (éd.), Actes du colloque ICHoLS XV, Milan, Mimesis international.
  3. – À par. « Le Notre Père est-il un bon échantillon linguistique ? (d’après le Mithridate de Conrad Gessner) », in Fabien Simon (dir.), Le Notre Père, outil linguistique et objet de savoir, Histoire Épistémologie Langage, 46/1.
  4. – À par. Avec Jean-Marie Fournier, « Explorer les grammaires françaises de l’Âge classique : le Grand Corpus des grammaires françaises et des remarques sur la langue (XIVe-XVIIIe siècles) », in Anaïs Chambat (dir.), Vers une dictionnairique 2.0, Études de linguistique appliquée, Paris, Klincksieck.
  5. – 2023. « Le métalangage de la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal », , in A. Roig et A.-G. Toutain, Concert mondial de linguistique française, Mélanges offerts à Franck Neveu, Lyon, ENS Éditions, p. 31-44. https://books.openedition.org/enseditions/45281
  6. – 2022. « La règle dans la tradition grammaticale latine », in T. Denecker, P. Desmet, L. Jooken, P. Lauwers, T. Van Hal and R. Van Rooy (eds), The Architecture of Grammar, Studies in Linguistic Historiography in Honor of Pierre Swiggers, Leuven , Peeters (Orbis/Supplementa 47), p. 253-268.
  7. – 2022. « Le latin et le grec dans les Éléments de syntaxe structurale », in Franck Neveu et Audrey Roig (éd.), L’Œuvre de Lucien Tesnière, Lectures contemporaines, Berlin, W. de Gruyter, p. 83-102.
  8. – 2021 « Jules-César Scaliger, Priscien et “les Grecs” », in Frédéric Lambert et Guillaume Bonnet (éd.), Apollonius et Priscien : Transmettre, traduire, interpréter. Eléments d’une histoire problématique, Turnhout, Brepols, Corpus Christianorum, Lingua patrum 13, p. 195-215.
  9. – 2021. « Meigret et le latin », in Véronique Montagne et Cendrine Pagani-Naudet (éd.), Actualité de Louis Meigret, humaniste et linguiste, Paris, Garnier, p. 231-258.
  10. – 2021. « Note sur l’extension à donner à la notion de “grammaire étendue” », in L. Cesalli, F. Goubier, A. Grondeux, A. Robert, L. Vallance (éd.), Ad placitum. Pour Irène Rosier-Catach, Aracne (Flumen sapientiae, studi sul pensiero medievale, 14), p. 201-206.
  11. – 2020. « The notion of dependency in Latin grammar in the Renaissance and the 17th century », in András Imrényi & Nicolas Mazziotta (ed.), Chapters of Dependency Grammar, A historical survey from Antiquity to Tesnière, Amsterdam, Benjamins, p. 59-84.
  12. – 2020. « Après Macé (1651) et Port-Royal (1660),une troisième “Grammaire générale”, celle de Du Roure (1661) ? », in V. Bisconti, A. Curea, R. De Angelis (dir.), Héritages, réceptions, écoles en sciences du langage. Avant et après Saussure. Hommage à Christian Puech, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 77-85.
  13. – 2019. « La question du neutre et la construction des accords depuis le latin vers le français », in D. Manesse et G. Siouffi éd., Le féminin & le masculin dans la langue, Paris, ESF Sciences humaines, p. 61-78.
  14. – 2019. « Le De causis linguae Latinae dans l’histoire des théories linguistiques », in P. Lardet, G. Clerico & B. Colombat éd., Jules César Scaliger, Des causes de la langues latine, Genève, Droz, p. 143-274.
  15. – 2018. « La grammaire latine comme outil en France à la Renaissance et à l’âge classique », in Pierre Swiggers (éd.), Language, Grammar, and Erudition: from Antiquity to Modern Times. A collection of papers in honour of Alfons Wouters, Leuven, Peeters (Orbis Supplementa 44), p. 319-335.
  16. – 2018. « Les premières grammaires françaises sous l’emprise de la grammaire latine étendue », in Valérie Méot-Bourquin et Aurélie Barre (éd.), Du temps que les bestes parloient. Mélanges offerts au professeur Roger Bellon, Paris, Garnier, p. 133-150.
  17. – 2017. avec V. Raby, J.-L. Chevillard, H. David, J.-P. Guillaume, J. Lallot et S. de Vogüé, « Repères pour l’approche de l’énoncé dans les traditions linguistiques », Langages 205, p. 11-25.
  18. – 2017. « L’énoncé (oratio) dans la tradition grammaticale latine, et spécialement chez Priscien, Scaliger et Sanctius », Langages 205, p. 87-102.
  19. – 2016. avec Wendy Ayres-Bennett, « L’extension du Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue : Questions théoriques et méthodologiques », Histoire Épistémologie Langage 38/2, p. 55-71.
  20. – 2016. « Le traitement de la comparaison dans la tradition grammaticale latine, spécialement à la Renaissance », in Hava Bat-Zeev Shyldkrot, Silvia Adler et Maria Asnes éd., Nouveaux regards sur l’approximation et la précision (issu des journées d’études en linguistique française et linguistique générale, Université de Tel Aviv et Université Bar Ilan, 11-12 juin 2012), Paris, Champion (série Colloques, congrès et conférences 18), p. 35-67.
  21. – 2016. « L’interjection dans la tradition grammaticale latine, de l’Antiquité à l’Humanisme », in Carlos Assunção, Gonçalo Fernandes & Rolf Kemmler ed., History of Linguistics 2014. Selected papers from the 13th International Conference on the History of the Languages Sciences (ICHoLS XIII), Villa Real, Portugal, 25-29 August 2014, Amsterdam, Benjamins (SiHoLS 126), p. 83-95.
  22. – 2015. Avec Jacqueline Léon et Elisabeth Lazcano, « Histoire de la Société d’histoire et d’épistémologie des sciences du langage (SHESL) », Histoire de la recherche contemporaine, 4/2, p. 186-194.
  23. – 2014. « Qui a écrit la Grammaire générale et raisonnée ? », in Vadim Kasevich, Yuri A. Kleiner and Patrick Sériot (ed.), History of Linguistics 2011, Selected papers from ICHoLS XII, Saint Pétersbourg, 28 August – 2 September 2011, Amsterdam, Benjamins (SiHoLS 123), p. 13-25.
  24. – 2014. « Note éditoriale : Sylvain Auroux et la collection Langages, bilan et perspectives », in S. Archaimbault, J.-M. Fournier, V. Raby éd., Penser l’histoire des savoirs linguistiques, Hommage à Sylvain Auroux, Lyon, ENS Éditions (coll. Langages), p. 23-29.
  25. – 2014. « La contribution des bases de données spécialisées à la recherche en histoire des théories linguistiques : deux exemples », in S. Archaimbault, J.-M. Fournier, V. Raby éd., Penser l’histoire des savoirs linguistiques, Hommage à Sylvain Auroux, Lyon, ENS Éditions (coll. Langages), p. 207-218.
  26. – 2013. « L’héritage du modèle latin dans les grammaires françaises de la Renaissance », in G. Kahn et N. Minerva éd., « Grammaire et enseignement du français langue étrangère et seconde : permanences et ruptures, du XVIe au milieu du XXe siècle » (Actes du colloque de Raguse, 7-9 juin 2012, première partie), Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde, 51, p. 11-38.
  27. – 2013. « Le Donait françois est-il un vrai Donat ? », in Sybille Große, Anja Hennemann, Kathleen Plötner, Stefanie Wagner (Hrsg./éds.), Angewandte Linguistik. Linguistique appliquée. Zwischen Theorien, Konzepten und der Beschreibung sprachlicher Äußerungen. Entre théories, concepts et la description des expressions linguistiques, Frankfurt am Main, Peter Lang, p. 31-46.
  28. – 2013. « La définition et la fonction de la conjonction dans la tradition grammaticale latine et dans les premières grammaires françaises », Subordonnants et subordination : frontières, chevauchements et cas limites, Annie Bertin, Hava Bat-Zeev Shyldkrot, Olivier Soutet éd., Langages, 190, p. 13-31.
  29. – 2013. « Meigret et Priscien », in Alessandro Garcea, Marie-Karine Lhommé, Daniel Vallat (éd.), Polyphonia Romana. Hommages à Frédérique Biville, 2 vol., Hildesheim, Olms (Spudasmata Band 155), p. 755-768.
  30. – 2012 (avec Jean-Marie Fournier et Valérie Raby) « Vers une histoire générale de la grammaire », in B. Colombat, J.-M. Fournier et V. Raby éd., Vers une histoire générale de la grammaire française, matériaux et perspectives, Paris, Champion, p. 7-23.
  31. – 2012. « L’ordre des mots selon les grammairiens du latin. Quelques jalons de l’Antiquité à l’Âge classique français », Beiträge zur Geschichte der Sprachwissenschaft, Approches théoriques de la linéarité du langage Friederike Spitzl-Dupic éd., 22/1, p. 9-32.
  32. – 2011b. « Les Grammatici Latini vus depuis la Renaissance et le XVI e siècle : les définitions du nom », in Kazansky N. N., Mazhuga V. I., Medvedev I. P., Stepanova L. G.†, Swiggers P., Wouters A. (ed.), Ancient Grammar and its posterior tradition, St. Petersburg Colloquium (April 20-23, 2005), Leuven, Peeters (Orbis / Supplementa 36), p. 227-247.
  33. – 2011a. « Du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques au Corpus de textes linguistiques fondamentaux », in Gerda Hassler (ed.), History of Linguistics 2008, Selected papers from the eleventh International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLS XI), 28 August – 2 September 2008, Potsdam , Amsterdam, Benjamins (SiHoLS 115), p. 13-23 .
  34. – 2009c. « Les fondements sémantiques de la transitivité : à la recherche de la personne », in Ivan Évrard, Michel Pierrard, Laurence Rosier & Dan Van Raemdonck (dir.), Représentations du sens linguistique III, Actes du colloque international de Bruxelles (2005), Gembloux, De Boeck/Duculot (Champs linguistiques), p. 285-318.
  35. – 2009b. « Priscien vu par les grammairiens de l’Encyclopédie : Du Marsais et Beauzée », in Marc Baratin, Louis Holtz et Bernard Colombat (éd.), Transmission et refondations de la grammaire, De l’Antiquité aux Modernes, Turnhout, Brepols (Studia Artistarum 21), p. 633-650.
  36. – 2009a. avec M. Baratin et L. Holtz, « Introduction », in Marc Baratin, Louis Holtz et Bernard Colombat (éd.), Transmission et refondations de la grammaire, De l’Antiquité aux Modernes, Turnhout, Brepols (Studia Artistarum 21), p. IX-XVIII.
  37. – 2008c. « L’accès aux langue pérégrines dans le Mithridate de Conrad Gessner (1555) », Histoire Épistémologie Langage, 30/2, p. 71-92.
  38. – 2008b. « Présentation : les langues du monde à la Renaissance », Histoire Épistémologie Langage, 30/2, p. 5-10.
  39. – 2008a. « Faire connaître, éditer et exploiter les textes linguistiques français du passé : un regard rétrospectif et prospectif » (Contribution à la table ronde de l’axe « Histoire épistémologie réflexivité »), in Jacques Durand, Benoît Habert, Bernard Laks (resp.), Congrès mondial de linguistique française (CMLF’08), cédérom et en ligne, p. 1039-1055.
  40. – 2007h. « Du point de vue de l’historien, qu’est-ce qu’une grammaire de référence ? », in Sylvie Archaimbault & Franck Alvarez-Péreyre éd., Actes du colloque « Les grammaires de référence » (Fédération Typologie et universaux linguistiques, 9-10 novembre 2006), RRL [Revue Roumaine de linguistique], LII/4, p. 401-418, Bucarest.
  41. – 2007g. « L’horizon de rétrospection du Mithridate de Conrad Gessner (1555) », in Douglas Kibbee (ed.), History of Linguistics 2005. Selected Papers from the tenth International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLS X), 1-5 September 2005, Urbana-Champaign, Illinois, Amsterdam-Philadelphia, Benjamins (SiHoLS 112), p. 89-102.
  42. – 2007f. « La construction, la manipulation de l’exemple et ses effets sur la tradition grammaticale latine », in Jean-Marie Fournier (éd.), L’exemple dans les traditions grammaticales, Langages 166 (juin 2007), p. 71-85.
  43. – 2007e (collab. avec J.-L. Chevillard, J.-M. Fournier, J.-P. Guillaume, J. Lallot) « L’exemple dans quelques traditions grammaticales (formes, fonctionnement, types) », in Jean-Marie Fournier (éd.), L’exemple dans les traditions grammaticales, Langages 166 (juin 2007), p. 5-31.
  44. – 2007d, « Le rôle du grec dans la terminologie grammaticale du De causis de Jules-César Scaliger », in L. Basset, F. Biville, B. Colombat, P. Swiggers & A. Wouters éd. Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine, Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 27), p. 395-428.
  45. – 2007c, avec L. Basset, F. Biville, P. Swiggers & A. Wouters. « Avant propos », in L. Basset, F. Biville, B. Colombat, P. Swiggers & A. Wouters éd. Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine, Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 27), p. 1-6.
  46. – 2007b. « Some Problems in Transferring the Latin Model to First French Grammars: Verbal voice, impersonal verbs and the –rais form », in Eduardo Guimarães & Diana Luz Pessoa de Barros ed., History of Linguistics 2002. Selected Papers from the Ninth International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLS IX), 27-30 August 2002, São Paulo-Campinas, Amsterdam-Philadelphia, Benjamins (SiHoLS 110), p. 3-16.
  47. – 2007a, avec Nathalie Fournier. « De grammatica gallica à grammaire française : une nouvelle dénomination pour une nouvelle discipline ? », Le français préclassique 10 (Actes du colloque « La dénomination des savoirs en français préclassique [1500-1650], Lyon, 24-25 juin 2005), p. 145-167.
  48. – 2006d. « Les références aux anciens et aux modernes chez les grammairiens latins du 16 e siècle (Linacre, Scaliger, Ramus, Sanctius) », Histoire Épistémologie Langage, XXVIII/1 [Histoire des idées linguistiques et horizons de rétrospection], p. 25-50.
  49. – 2006c. « Les ‘accidents’ du verbe, les genera verborum et le subjonctif dans les premières grammaires françaises », in Jean-Claude Colbus & Brigitte Hébert dir., Les Outils de la Connaissance. Enseignement et Formation intellectuelle en Europe entre 1453 et 1715, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, p. 95-116.
  50. – 2006b. « La constitution de la syllepse comme figure de construction dans la syntaxe latine », in Yannick Chevalier & Philippe Wahl éd., La syllepse figure stylistique, actes du colloque de Lyon (25 et 26 octobre 2002), Lyon, Presses Universitaires de Lyon, p. 15-31.
  51. – 2006a. « Citation des sources, citation des langues dans le Mithridate de Conrad Gesner », in Christian Nicolas dir., Hôs ephat’, dixerit quispiam, comme disait l’autre… Mécanismes de la citation et de la mention dans les langues de l’Antiquité, Recherches & Travaux (Publication de l’UFR de Lettres, Université Stendhal-Grenoble III), hors série 15, p. 161-176.
  52. – 2005c. Avec le groupe Ars Grammatica (Marc Baratin dir.). « Le De aduerbio de Priscien : présentation et traduction », Histoire Épistémologie Langage, 27/2, p. 7-91.
  53. – 2005b. « Changement d’objectif et/ou changement de méthode dans l’apprentissage du latin au XVII e siècle ? La Nouvelle Méthode […] latine de Port-Royal », in Emmanuel Bury éd., « Tous vos gens à latin ». Le latin langue savante, langue mondaine (XIV e-XVII e s.) (colloque de Paris, ENS Ulm, 11-14 octobre 2000), Genève, Droz, p. 177-202.
  54. – 2005a. « Vision de la langue et comparaison des langues dans le Mithridate de Conrad Gesner », in B. Smelik, R. Hofman, C. Hamans, & D. Cram ed., A Companion in Linguistics, A Festschrift for Anders Ahlqvist on the occasion of his sixtieth birthday. Nijmegen, Stichting Uitgeverij de Keltische Draak & Münster, Nodus, p. 202-218.
  55. – 2003e. « La Gallicae linguae institutio de Pillot. Comment adapter le cadre grammatical latin à la description du français », in Gérard Defaux éd., Lyon et l’illustration de la langue française à la Renaissance, Lyon, ENS Éditions, p. 77-107.
  56. – 2003d . « Le traitement de qui, qui(s), quod dans la tradition grammaticale latine : quelques jalons pour l’étude du relatif, de Donat à Port-Royal », in B. Colombat éd., La grammatisation du français : qui que quoi vs qui(s), quod entre XVIe et XVIII e siècle, Langue française 139, p. 10-27 .
  57. – 2003c. « Français qui que quoi vs latin Qui(s) quod : Un exemple de la grammatisation du français », in B. Colombat éd., La grammatisation du français : qui, que quoi vs qui, qui(s), quod entre XVI e et XVIII e siècles, Langue française 139, p . 3-9.
  58. – 2003b. « La problématique de la ‘transitivité’ dans la tradition grammaticale latine. Quelques jalons de Priscien aux premiers humanistes », Histoire Épistémologie Langage, 25/1, p. 153-174.
  59. – 2003a. « Le traitement de la construction verbale dans la grammaire latine humaniste », in Sylvain Auroux ed., History of Linguistics 1999, Selected Papers from the Eighth International Conference on the History of the Language Sciences, 14-19 September 1999, Fontenay – St. Cloud, Amsterdam-Philadelphia, Benjamins (SiHoLS 99), p. 63-81.
  60. – 2001c. « Quels termes latins retenir comme entrées pour un Dictionnaire de la terminologie linguistique ? », in B. Colombat & M. Savelli dir. Métalangage et terminologie linguistique. Actes du colloque international de Grenoble (Université Stendhal-Grenoble III, 14-16 mai 1998), Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 17), p. 293-313.
  61. – 2001b. (en collab. avec Marie Savelli) « Présentation : Métalangage et terminologie linguistique », in B. Colombat & M. Savelli dir. Métalangage et terminologie linguistique. Actes du colloque international de Grenoble (Université Stendhal-Grenoble III, 14-16 mai 1998), Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 17), p. XIII-XXXIV.
  62. – 2001a. « A propos de quelques instruments qui ont servi à l’élaboration de la grammaire latine sur le long terme », in C. Moussy éd., De lingua Latina nouae quaestiones, Actes du X e colloque international de linguistique latine, Paris – Sèvres, 19-23 avril 1999. Louvain / Paris, Peeters (Bibliothèque d’Études Classiques 22), p. 1045-1059.
  63. – 2000d. « La réforme de l’étude du latin à l’époque de l’humanisme », in Sylvain Auroux, E. F. K. Koerner, Hans-Josef Niederehe, Kees Versteegh ed., History of the Language Sciences – An International Handbook on the Evolution of the Study of Language from the Beginnings to the Present. Berlin, W. de Gruyter, Vol. 1, p. 661-665.
  64. – 2000c. « Les outils pour l’apprentissage du latin en France à la Renaissance et à l’Âge classique », in P. Desmet, L. Jooken, P. Schmitter & P. Swiggers ed. The History of Linguistic and Grammatical Praxis (Proceedings of the XIth International Colloquium of the Studienkreis « Geschichte der Sprachwissenschaft », Leuven 2nd-4th July 1998), Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 14), p. 63-93.
  65. – 2000b. « Chapitre six, L’interpretatio : intentions affichées et pratiques effectives », in Catherine Volpilhac-Auger dir., La collection Ad Vsum Delphini. L’Antiquité au miroir du Grand Siècle, Grenoble, ELLUG, p. 173-225.
  66. – 2000a. « Présentation [du tome 2 du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques] », Histoire Épistémologie Langage, hors série, n° 3, p. 3-12.
  67. – 1999d. « Genesi di un progetto : Il Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques », Studi di Grammatica Italiana, XVIII, p. 485-491.
  68. – 1999c. « Concordantia » [article prototype pour un Dictionnaire de la terminologie linguistique], Histoire Épistémologie Langage, 21/2, p. 149-151.
  69. – 1999b. (Collab. avec Auroux, Sylvain) « L’horizon de rétrospection des grammairiens de l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et l’Encyclopédie 27 (octobre 1999), p. 111-152.
  70. – 1999a. « Les tribulations de la terminologie grammaticale latine : spécialisation, adaptation, déformation, (re)motivation », Mémoires de la Société Linguistique de Paris, La terminologie linguistique, Nouvelle série, tome VI (Actes de la journée d’étude, ENS, Boulevard Jourdan, Paris, 25 janvier 1997), Paris, Klincksieck, p. 67-97.
  71. – 1998f. « Les règles d’apprentissage de la morphologie dans la grammaire latine du XVII e siècle », in B. Bureau & C. Nicolas éd., Moussyllanea, Mélanges de linguistique et de littérature anciennes offerts à Claude Moussy, Louvain, Peeters, Bibliothèque d’Études Classiques, p. 421-430.
  72. – 1998e. « Le traitement syntaxique du cas dans les grammaires latines de la Renaissance et du XVI e siècle », Histoire Épistémologie Langage, 20/2, p. 19-34. [Article également publié dans les Actes du colloque « La flexion casuelle : concept & méthodologie » (Fès, 1 er-3 décembre 1994), coord. par Choukri Iraqi-Houssaini, Publications de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines Saïs-Fès, Maroc, Série « Colloques et séminaires », 1, p. 21-34, 1997.]
  73. – 1998d. (Collab. avec Furno, Martine) « La mort du latin », Recherches et travaux, 54, « Curiosité historique et intérêts philologiques. Hommage à Serge Lancel », p. 223-240.
  74. – 1998c. (Collab. avec Rosier, Irène) « Praepositio [article prototype pour un Dictionnaire de la terminologie linguistique] », Histoire Épistémologie Langage, 20/1, p. 156-158.
  75. – 1998b. (Collab. avec Auroux, Sylvain) « Le projet de dictionnaire de terminologie linguistique », Revue française de linguistique appliquée, 3/2, p. 109-114.
  76. – 1998a. « Présentation [du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques] », Histoire Épistémologie Langage, hors série, n° 2, p. 3-10.
  77. – 1997. « Les manuels de grammaire latine des origines à la Révolution : constantes et mutations », Histoire de l’éducation, n° 74 [Les humanités classiques], p. 89-114.
  78. – 1996c. « Les mutations dans l’enseignement du latin de 1725 à 1825 », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde, n° 17 (Actes des Journées d’étude organisées à l’ENS de Fontenay- Saint-Cloud [24-26 sept. 1992]:Qu’est-ce qu’apprendre une langue (1765-1825) ?), p. 32-60.
  79. – 1996b. « L’accord dans la grammaire latine de la Renaissance à Beauzée », Faits de langues, 8 [L’accord], Ophrys, p. 11-24.
  80. – 1996a. « Archéologie de la Nouvelle Méthode Latine de Port-Royal », in S. Auroux, S. Delesalle & H. Meschonnic dir., Histoire et grammaire du sens, Hommage à Jean-Claude Chevalier, Paris, A. Colin, p. 59-71.
  81. – 1995b. « À propos de la ‘grammaire latine étendue’ : Quelques remarques sur les contrecoups subis par le modèle latin lors de son adaptation au français », Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 11, « Genèse de la norme », p. 7-11.
  82. – 1995a. « Les grammaires latines en France », Dix-huitième siècle, 27 [L’Antiquité], p. 25-41.
  83. – 1994b. « L’enseignement de la grammaire latine à la Renaissance », L’éducation au XVIème siècle, Actes du colloque du Puy-en-Velay (13-15 septembre 1993), Le Puy-en-Velay, Imprimerie départementale, p. 105-126.
  84. – 1994a. « Remarques sur le développement de la notion de personne dans l’histoire de la linguistique », Faits de langues, 3 [La personne], PUF, p. 15-27.
  85. – 1993d. « L’enseignement de la langue latine selon l’Encyclopédie de Diderot », Recherches et Travaux, 44, Publication de l’UFR de Lettres, Université Stendhal-Grenoble III, p. 115-125.
  86. – 1993c. « A propos de la motivation de la terminologie grammaticale. Quelques données de l’histoire », LIDIL [Revue de linguistique et de didactique des langues, Univ. Stendhal-Grenoble III], 8, p. 35-49.
  87. – 1993b. « Comment quelques grammairiens du passé ont pensé et traité la catégorie du nombre en latin et en grec », Faits de langues, 2 [Le nombre], PUF, p. 29-36.
  88. – 1993a. « Présentation de thèse : Les figures de construction dans la syntaxe latine (1500-1780) », L’Information Grammaticale, 56, p. 49-52.
  89. – 1992i. (Collab. avec Julien, Jacques) « Lexique historique de la terminologie appliquée à la classe adjectivale », Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 6, p. 141-180.
  90. – 1992h. (Collab.) « L’adjectif dans la tradition latine : Les grammaires latines et les grammaires générales écrites en latin du XVII e s. », Textes choisis et traduits par B. Colombat & C. Lecointre, Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 6, p. 61-73.
  91. – 1992g. (Collab.) « L’adjectif dans la tradition latine : La grammaire humaniste », Textes choisis et traduits par B. Colombat, J. Julien & I. Rosier, Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 6, p. 41-60.
  92. – 1992f. (Collab.) « L’adjectif dans la tradition latine : La grammaire antique », Textes choisis et traduits par B. Colombat, J. Julien & I. Rosier, Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 6, p. 13-22.
  93. – 1992e. « Latinisme ou gallicisme ? Les méthodes translinguistiques latin-français au XVIII e siècle », in Diversions of Galway. Papers on the History of Linguistics , éd. par A. Ahlqvist, Amsterdam-Philadelphia, Benjamins (SiHoLS 68), p. 73-84.
  94. – 1992d. « La description du latin à l’épreuve de la montée des vernaculaires », in Histoire des idées linguistiques (S. Auroux dir.), t. II : L’essor de la grammaire occidentale, Liège, Mardaga, p. 509-521.
  95. – 1992c. « Les XVII e et XVIII e siècles français face à la pédagogie du latin », Vita Latina, 126, juin, p. 30-43.
  96. – 1992b. « L’adjectif dans la tradition latine : vers l’autonomisation d’une classe », Histoire Épistémologie Langage, 14/1, p. 101-122.
  97. – 1992a. « L’adjectif : perspectives historique et typologique. Présentation », Histoire Épistémologie Langage, 14/1, p. 5-23.
  98. – 1991d. Chronique des thèses : « Les figures de construction dans la syntaxe latine (1500-1780) », Bulletin de la S.H.E.S.L, n° 27, déc. 1991, p. 44-47.
  99. – 1991c. « L’impersonnel dans la grammaire latine au XVI e siècle », in Michel Maillard éd., L’impersonnel : mécanismes linguistiques et fonctionnements littéraires, Actes du colloque de Grenoble, 17-19 mai 1990, Grenoble, Ceditel, p. 19-30.
  100. – 1991b. « Avant-propos à la traduction annotée du De formatione loquelae de C. F. Hellwag, par M.-P. Monin : Pourquoi et comment traduire des textes linguistiques rédigés en latin ? », Bulletin de la Communication Parlée, Institut de la communication parlée, Grenoble, p. 8-13.
  101. – 1991a. « L’autorité de l’exemple face au renouvellement des stratégies explicatives dans la syntaxe latine de l’accord », La Licorne, 19 (La constitution du document en histoire des sciences du langage), Poitiers, p. 135-154.
  102. – 1990b. (Collab. avec Rosier, Irène) « L’allothète et les figures de construction dans le Catholicon de Johannes Balbi : introduction; édition et traduction des chapitres sur les figures de construction », Archives et Documents de la SHESL, seconde série, n° 4, p. 69-94 & 95-161.
  103. – 1990a. « Construire l’histoire des conceptions des parties du discours », Bulletin de la S.H.E.S.L, n° 25, déc. 1990, p. 32-35.
  104. – 1989b. « Le vocabulaire des figures de construction à la Renaissance », Rhétorique et discours critiques, échanges entre langue et métalangues (Actes du colloque tenu à Paris, ENS Bd. Jourdan, les 13 et 14 mars 1987), Paris, Presses de l’École Normale Supérieure, p. 41-58.
  105. – 1989a. « Le livre XII du De causis linguae Latinae (1540) : Jules-César Scaliger et la syntaxe figurée », Speculum historiographiae linguisticae (Kurzbeiträge der IV. Internationalen Konferenz zur Geschichte der Sprachwissenschaften, ICHoLS IV, Trèves, août 1987), Klaus D. Dutz éd., Münster, Nodus Publikationen, p. 77-94.
  106. – 1988c. « Les ‘parties du discours’ (partes orationis) et la reconstruction d’une syntaxe latine au XVI e siècle », Langages, n° 92, p. 51-64.
  107. – 1988b. « Présentation : Éléments de réflexion pour une histoire des parties du discours », Langages, n° 92, p. 5-10.
  108. – 1988a. « La place des grammatici Latini dans l’horizon de rétrospection des grammairiens de l’Encyclopédie », in L’héritage des grammairiens latins de l’Antiquité aux Lumières (Actes du colloque de Chantilly, 2-4 septembre 1987), I. Rosier éd., Peeters, Louvain, p. 341-354.
  109. – 1986b. « Donat ou Priscien ? Syntaxe et figure de construction dans la grammaire latine au XVI e siècle », in Philosophie du Langage et Grammaire dans l’Antiquité, H. Joly éd. (Cahiers de philosophie ancienne, 5; Cahiers du groupe de recherches sur la philosophie et le langage, 6-7), Grenoble-Bruxelles, Ousia, p. 445-462.
  110. – 1986a. « La problématique des figures de construction dans la syntaxe latine au XVI e siècle », Archives et Documents de la Société d’Histoire et d’Épistémologie des Sciences du Langage, 7, p. 45-91.
  111. – 1984. « La syntaxe dans la grammaire latine, du XVI e au XVIII e s. Quelques remarques », Lalies (Actes des sessions de linguistique et de littérature d’Aussois), 4, p. 45-52.
  112. – 1983. « L’ellipse et la syntaxe du relatif latin dans la grammaire ‘causiste’ », Histoire Épistémologie Langage, 5/1, p. 57-65.
  113. – 1981c. « Préposition, cas et syntaxe latine dans l’Encyclopédie », Histoire Épistémologie Langage, 3/2, p. 3-20.
  114. – 1981b. « Le traitement de quelques problèmes syntaxiques dans les ‘grammaires formelles’ du latin au XVII e siècle », Annales Latini montium Aruernorum (Bulletin du groupe d’études latines de l’Université de Clermont), 8, p. 21-35.
  115. – 1981a. « La proposition infinitive latine et la proposition incidente à Port-Royal », L’information grammaticale, 10, p. 43-48.

10. Notices, articles biographiques ou bibliographiques, indices

  1. 2016 (avec Gabriel Bergounioux et Jacqueline Léon) « Présentation: Constitution de corpus lingustiques et pérennisation des données », Histoire Épistémologie Langage, 38/2, p. 5-8.
  2. 2015. Article « Lancelot , Claude », in Foisneau, Luc (dir.), Dictionnaire des philosophes français du XVIIe siècle, Acteurs et réseaux du savoir, Paris, Classiques Garnier, p. 980-984.
  3. 2011, Article « Rudiments », in P. Fouché, D. Péchoin, Ph. Schuwer dir., Dictionnaire encyclopédique du livre, Paris, Éditions du Cercle de la Librairie, vol. 3, p. 632.
  4. 2009, avec M. Baratin et L. Holtz. « Abréviations, bibliographie, indices », in Marc Baratin, Louis Holtz et Bernard Colombat (éd.), Transmission et refondations de la grammaire, De l’Antiquité aux Modernes, Turnhout, Brepols (Studia Artistarum 21), p. 669-770.
  5. 2009. Articles révisés (9) Ernout, Estienne (Robert I), Lancelot, Lhomond, Meigret, Pluche, Radonvilliers (de), Stéfanini, Sylvius, in Harro Stammerjohann et al. ed. Lexicon Grammaticorum , A Bio-Bibliographical Companion to the History of Linguistics, Second Revised and Enlarged Edition, Tübingen, Niemeyer.
  6. 2009. Articles nouveaux (2) Pillot (Jean), Serbat (Guy), in Harro Stammerjohann et al. ed., Lexicon Grammaticorum, A Bio-Bibliographical Companion to the History of Linguistics, Second Revised and Enlarged Edition, 2 vol., Tübingen, Niemeyer.
  7. 2008. Article « Lancelot , Claude », in Foisneau, Luc (dir.), Dictionary of Seventeenth-Century French Philosophers, 2 vol., Bristol, London & New-York, Thoemmes-Continuum, p. 687-692.
  8. 2007. Avec L. Basset, F. Biville, P. Swiggers & A. Wouters, « Indices », in Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine. Actes du colloque de Lyon (24-27 avril 2002), Louvain, Peeters (Orbis / Supplementa 27), p. 429-463.
  9. 2006. Article Ramus, Petrus et Stephanus, Robertus, in Keith Brown et al. ed., Encyclopedia of Language & Linguistics, 2 nd ed., Oxford, Elsevier, vol. 10, art. N°2841, p. 359 et vol. 12, art. N°2905, p. 152.
  10. 2005. Article « Grammaire », in P. Fouché, D. Péchoin, Ph. Schuwer dir., Dictionnaire encyclopédique du livre, Paris, Éditions du Cercle de la Librairie, vol. 2 (E-M), p. 393-395.
  11. 2003. « Bibliographie générale », in B. Colombat éd., La grammatisation du français : qui que quoi vs qui(s), quod entre XVI e et XVIII e siècles, Langue française 139, p. 118-124 .
  12. 2002. Article « Donat », in P. Fouché, D. Péchoin, Ph. Schuwer dir., Dictionnaire encyclopédique du livre, Paris, Éditions du Cercle de la Librairie, vol. 1 (A-D), p. 804.
  13. 2000. Notice : « Martinet, André, Éléments de linguistique générale », Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, tome 2, Histoire Épistémologie Langage, hors série, n° 3, p. 485-487.
  14. 1998b. 5 notices en collaboration : « Despauterius, Alvares, Lancelot [Nouvelle Méthode latine], Arnauld & Lancelot [Grammaire générale et raisonnée], Du Marsais », Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, tome I, Histoire Épistémologie Langage, hors série, n° 2.
  15. 1998a. 14 notices : « Guarino, Valla, Perotti, Sulpizio, Nebrija, Alde Manuce, Lily & Erasme, Linacre, Melanchthon, Scaliger, Ramus [grammaire latine], Campanella, Vossius, Caramuel y Lobkowitz », Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, tome I, Histoire Épistémologie Langage, hors série, n° 2.
  16. 1996. Articles Lancelot, Lhomond, Pluche, Radonvilliers (de), in Harro Stammerjohann et al. ed. Lexicon Grammaticorum , Who’s Who in the history of WorldLinguistics, Tübingen, Niemeyer, p. 546-547, 571, 738, 769.
  17. 1994. Articles Ramus, Petrus et Scaliger, Julius Caesar, in R. E. Asher et al. ed., The Encyclopedia of Language & Linguistics, Oxford, Pergamon, vol. 7, p. 3440 et 3672.
  18. 1990. (Collab.) Renaissance Linguistics Archive, 1350-1700. A third Print-out from the Secondary-Sources Data-Base [Bibliographie linguistique de la Renaissance], M. Tavoni and J. Flood eds., Ferrare [25 notices].
  19. 1988. (Collab.) Renaissance Linguistics Archive, 1350-1700. A second Print-out from the Secondary-Sources Data-Base [Bibliographie linguistique de la Renaissance], P. Lardet & M. Tavoni éds., Ferrare [31 notices].
  20. 1987. (Collab.) Renaissance Linguistics Archive, 1350-1700. A first Print-out from the Secondary-Sources Data-Base [Bibliographie linguistique de la Renaissance], M. Tavoni éd., Ferrare [16 notices].

11. Valorisation de la recherche

avec S. Auroux (2003) « Grammatisation des langues de l’Europe : le rôle du modèle latin », CNRS Thema, 1 [Le CNRS à l’heure de l’Europe], p. 87. [Traduction anglaise]

12. Comptes rendus

  1. 2012. Présentation de thèse : Paola Ruozzi, De l’ablatif absolu latin aux prépositions impropres, sous le signe de la continuité fonctionnelle : quels aboutissements en français ? :: Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde 49, p. 254-257.
  2. 2012. Présentation de thèse : Alessandra Mosca, Terminologie grammaticale comparative et historique du français et de l’italien : autour de l’adjectif :: Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde 49, p. 258-262.
  3. 2010. Compte rendu de : Elsa Marguin-Hamon, La Clauis compendii de Jean de Garlande, édition critique, traduite et commentée, Turnhout, Brepols (coll. Studia Artistarum 18) :: Revue des Études Latines, 87 (2009), p. 498-501.
  4. 2007b. « De l’historien de la syntaxe (1968) au combattant pour la linguistique (2006), Jean-Claude Chevalier ». Compte-rendu de : Chevalier, Jean-Claude, Histoire de la syntaxe : naissance de la notion de complément dans la grammaire française (1530-1750), Paris, Honoré Champion, 2006 ; Chevalier, Jean-Claude, avec Pierre Encrevé, Combats pour la linguistique, de Martinet à Kristeva : essai de dramaturgie épistémologique, Lyon, ENS Éditions, 2006 :: Histoire Épistémologie Langage 28/2, p. 167-170.
  5. 2007a. Compte rendu de : Jan Amos Coménius, Nouissima linguarum methodus, La toute nouvelle méthode des langues, traduction française par Honoré Jean, sous la dir. de G. Bibeau, J. Caravolas et C. Le Brun-Gouanvic. Genève, Droz :: Bulletin de la société de linguistique de Paris CI/2, p. 35-42.
  6. 2003. Compte rendu de : Monique Bouquet, Les vicissitudes grammaticales du texte latin, du Moyen-Âge aux Lumières, Louvain, Peeters, 2002 :: Bulletin de la société de linguistique de Paris, XCVIII/2, p. 286-294.
  7. 2000. Article critique : « Une collection d’éditions de traités sur la langue française. A propos de : Jacques Dubois (Sylvius), Introduction à la langue française suivie d’une grammaire (1531) Texte latin original, Traduction et notes de Colette Demaizière, Henri Estienne, Hypomneses (1582) Texte latin original, Traduction et notes par Jacques Chomarat, Paris, Honoré Champion, 1998 et 1999 » :: Histoire Épistémologie Langage, 22/2, p. 165-171.
  8. 1996b. Article critique : « Pour une histoire des outils pédagogiques. A propos de Jean-Antoine Caravolas, La didactique des langues, Précis d’histoire I (1450-1700) et Anthologie I,A l’ombre de Quintilien, 1994, Montréal / Tübingen, Presses de l’Université de Montréal / Gunter Narr » :: Histoire Épistémologie Langage, 18/2, p. 201-206.
  9. 1996a. Compte rendu de : L. Basset & M. Pérennec dir., Les classes de mots, traditions et perspectives, Lyon, Presses Universitaires, 1994 :: Bulletin de la société de linguistique de Paris, XCI/2, p. 90-93.
  10. 1995. Compte rendu de : Carmen Codoñer & Juan Antonio González Iglesias éd. Antonio de Nebrija : Edad Media y Renacimiento , Salamanque, Ediciones Universidad, 1994 :: Bulletin de la SHESL n° 34, juin, p. 51-54.
  11. 1993. Compte rendu de : Jean-Claude Margolin, Jan Pendergrass, Marc Van Der Poel : Images et lieux de mémoire d’un étudiant du XVIe siècle : Étude, transcription et commentaire d’un cahier de latin d’un étudiant néerlandais, Paris, Guy Trédaniel, 1991 :: Bulletin de la SHESL n° 31, décembre, p. 31-37.
  12. 1992. Compte rendu de : M.-M. Compère & D. Pralon-Julia, Performances scolaires de collégiens sous l’Ancien Régime, Étude de six séries d’exercices latins rédigés au collège Louis-le-Grand vers 1720, Paris, INRP & Publications de la Sorbonne, 1992 :: Bulletin de la SHESL n° 28, juin, p. 50-53.
  13. 1986. Compte rendu de : M. Lavency, VSVS. Description du latin classique en vue de la lecture des auteurs, Duculot, Paris-Gembloux, 1985 :: Bulletin de l’ARELAG, 3, Grenoble, p. 17-20.
  14. 1984. Compte rendu de : Sanctius, Minerve, traduction, introduction et notes par Geneviève Clerico, PUL, Lille, 1982 :: ALMArv, 11, p. 49-51 (Clermont-Ferrand).

13. Traductions

2006. Trad. (de l’anglais) notice 3471 : « Bohorič, Adam, Arcticae horulae succisivae (1586) [première grammaire slovène] » par Kozma Ahačič, site en ligne Corpus de textes linguistiques fondamentaux http://ctlf.ens-lyon.fr

14. Publications en ligne

  • 2016. « Le Donait françois est-il un ouvrage important dans la tradition grammaticale française? », in Friba, Anne-Marguerite / Antonelli, Roberto / Colombat, Bernard (éd.) (2016) Actes du XXVIIe Congrès international de linguistique et de philologie romane (Nancy, 15-20 juillet 2013). Section 15: Histoire de la linguistique et de la philologie, Nancy, ATILF, p. 37-49: http://www.atilf.fr/cilpr2013/actes/section-15.html.
  • 2015. « Les figures de construction et la création d’une syntaxe des accords complexes dans l’histoire de la grammaire latine », Pratiques [En ligne], 165-166 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015. URL : http://pratiques.revues.org/2471 ; DOI : 10.4000/pratiques.2471.
  • Mars 2012. « Le développement de la terminologie linguistique dans la longue durée », actes du colloque COLDOC « Le vocabulaire scientifique et technique en sciences du langage », Nanterre, 20-21 juin 2007, p. 8-31 [publication en ligne sur le site MoDyCo: http://www.modyco.fr/fr/base-documentaire/coldoc/actes-de-colloques-en-ligne/actes-coldoc-2007/actes-en-articles-separes/596-bernard-colombat/file.html.
  • Septembre 2011. Avec Eva Buchi et Arnaud Pelfrêne, Rapport final du projet ANR-DETCOL (37 pages). Site http://ctlf.ens-lyon.fr
  • Mars 2007. Avec Arnaud Pelfrêne et Eva Buchi. « Le projet DETCOL ‘Développement et exploitation textuelle d’un corpus d’œuvres linguistiques’ » (24 pages). Site : http://ctlf.ens-lyon.fr
  • Juillet 2004. « Corpus de textes linguistiques fondamentaux : Le projet de recherche » (6 pages). Site : http://ctlf.ens-lyon.fr
  • Juin 2004. « Présentation » du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques (9 pages). Site : http://ctlf.ens-lyon.fr

15. Editions de textes en ligne

Textes du XVIe siècle

  • (2011) B. Colombat éd., Barton, Johan [commanditaire], Donait françois, Incipit : Pour ceo que les bones gens, Oxford, Codrington Library (All Souls Collège), ms 182, f. 316rb-321va, Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) (éd. Colette Demaizière, avec la collaboration de G. Clerico et B. Colombat), Bovelles, Charles de, Liber de differentia vulgarium linguarum et Gallici sermonis varietate, Paris, R. Estienne, 1533, Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) B. Colombat éd., Meigret, Louis, Le traité de la grammaire française, 1550, éd. du texte en ligne sur la base de l’édition de Franz-Josef Hausmann, Tübingen, Gunter Narr, 1980 (Lingua et tradition, Beiträge zur Geschichte der Sprachwissenschaft, Band 5), Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) B. Colombat éd., Pillot, Jean, Gallicæ linguæ institutio, latino sermone conscripta, Paris, Grouleau (Étienne), 1561 (1 re éd. 1550), Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) (éd. Susan Baddeley, avec la collaboration de B. Colombat et de G. Clerico, J-M. Fournier, O. Leclercq, F. Mazière, V. Raby, M. Seijido), Palsgrave, John, L’éclaircissement de la langue française, Paris 1852 (1re éd. 1530), Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.

Textes du XVIIe siècle

  • (2011) (éd. Jean-Marie Fournier avec la collab. de B. Colombat), Arnauld, Antoine & Lancelot, Claude, Grammaire générale et raisonnée, Paris, Le Petit (Pierre), 1676 (1 re éd. 1660), Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) (éd. Chantal Wionet avec la collab. de S. Baddeley, B. Colombat, O. Leclercq, F. Mazière, C. Pagani-Naudet), Chiflet, R. P. Laurent, Essay d’une parfaite Grammaire de la langue françoise, Anvers 1659 (1re éd. 1659), Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2011) (éd. Nathalie Fournier, avec la collaboration de B. Colombat et de J.-M. Fournier), Maupas, Charles, Grammaire et syntaxe françoise, Orléans, Boynard (Olivier) et Nyon (Jean), 1618 (1 re éd. 1607), Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle (dir. B. Colombat, J.-M. Fournier), Paris, Classiques Garnier Numérique.

Textes du XVIIIe siècle

  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Recueil des articles de Du Marsais dans l’Encyclopédie Diderot et d’Alembert, 1751-1757. Corpus des grammaires françaises du XVIIIe siècle (dir. B. Colombat), Paris, Classiques Garnier Numérique.
  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Dissertation sur la Prononciation et sur l’Ortographe de la langue françoise…, Paris, 1797. ibid.
  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Fragment sur les causes de la parole, Paris, 1797. ibid.
  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Les veritables principes de la grammaire ou Nouvelle grammaire raisonée Pour apprendre la Langue Latine, s.l., 1729. ibid.
  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Le traité sur l’inversion, Paris, 1797. ibid.
  • (2022) Du Marsais, César Chesneau, Lettre d’une jeune Demoiselle à l’Auteur des Vrais Principes de la langue françoise, Paris, 1797. ibid.
  • (2022) (avec Annie Bertin et Jean-Jacques Romeuf) Harris, James [François Thurot traducteur], Hermès, ou Recherches philosophiques sur la grammaire universelle, Paris, 1796.
  • (2022) (avec Jean-Marie Fournier) Girard, Gabriel, Les vrais Principes de la langue françoise, Paris, 1747, tome 2. ibid.
  • (2022) (avec Valérie Raby) Beauzée, Nicolas, Grammaire Générale ou exposition raisonnée des éléments nécessaires du langage, pour servir de fondement à l’étude de toutes les langues, Paris, 1767, 2 tomes. ibid.

Textes du CTLF

  • (2008) éd. Gessner, Conrad, Mithridates, siue De differentiis linguarum observationes, Zurich, Froschauer, 1555 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr ).
  • (2008) éd. Victor Henry, Antinomies linguistiques. Le langage martien, Paris, Alcan, G. Baillière et Cie, 1896 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr).
  • (2009) éd. Pallas, Postface (en latin) du Linguarum totius orbis vocabularia comparativa Augustissimæ cura collecta, Saint-Pétersbourg, Schnoor, 1787 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr).
  • (2009) éd. Saussure, Ferdinand de, Mémoire sur le système primitif des voyelles dans les langues indo-européennes, Leipzig, Teubner, 1879 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr).
  • (2010) éd. Monboddo, James, Of the Origin and Progress of Language, Edimbourg, A. Kincaid, W. Creech; London, T. Cadell, vol. 1, 1773 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr).
  • (2011) avec Alessandra Mosca et Arnaud Pelfrêne, éd. Court de Gébelin, Monde Primitif analysé et comparé avec le Monde Moderne considéré dans l’histoire naturelle de la parole, Grammaire universelle et comparative, tome 2, Paris, l’auteur, 1774 (sur le site du CTLF : http://ctlf.ens-lyon.fr).
  • (2018) Révision et mise à jour du texte original du Trętté de la Grammęre Françoęze de Louis Meigret mis en ligne par Arnaud Pelfrêne.

16. Participations à des sessions, colloques, conférences et tables rondes [en tant qu’intervenant] ; missions CNRS

  • 1982, 1er -6 septembre. Session de linguistique et de littérature d’Aussois.
  • 1982, 29-30 octobre. Table ronde sur l’ellipse grammaticale, organisée par la S.H.E.S.L. et la RCP CNRS 665, Paris, ENS, rue d’Ulm.
  • 1985, 3-6 septembre. Colloque « Philosophie du langage et théories linguistiques dans l’Antiquité », organisé par le Groupe de recherches sur la Philosophie et le Langage (CNRS UA 1230).
  • 1987, 13-14 mars. Colloque « Rhétorique et discours critique : échanges entre langue et métalangue », organisé par le Groupe de Recherches en Histoire de la Langue Française (GEHLF) et l’UA 381 « Histoire des théories linguistiques », Paris, ENS, Bd Jourdan.
  • 1987, 24-27 août. IVe Internationale Konferenz zur Geschichte der Sprachwissenschaften (ICHoLS IV), organisée par Hans-J. Niederehe, Trèves.
  • 1987, 2-4 septembre. Colloque « L’héritage des grammairiens latins, de l’Antiquité aux Lumières », organisée par les UA 996 et 391, les Universités de Paris 4, Paris 7, Paris 8 et patronnée par la SHESL, Chantilly.
  • 1989, 20-24 novembre. Mission à Rome, Université de La Sapienza, avec J.C. Chevalier et J. Lallot. Interventions dans les séminaires de Mme L. Formigari (l’exemple grammatical) et M. T. Di Mauro (présentation du programme « parties du discours » de l’URA 381).
  • 1990, 27 janvier. Table ronde « Projets, débats et méthodes pour l’histoire des théories linguistiques » organisée par la SHESL à l’occasion de son assemblée générale (Sujet traité : « Construire l’histoire des conceptions des parties du discours », avec J. Julien).
  • 1990, 16 mars. Journée du DRLAV sur les catégories grammaticales (Sujet traité : « Pourquoi et comment étudier l’histoire des parties du discours ? »).
  • 1990, 17-19 mai. Colloque : « L’impersonnel : mécanismes linguistiques et fonctionnements littéraires », organisé par M. Maillard, Grenoble, Université Stendhal.
  • 1990, 1er-6 septembre. Fifth International Conference on the History of Linguistics, University College (ICHoLs V), organisée par A. Ahlqvist, Galway, Irlande.
  • 1992, 11 janvier. Conférence au Centre A. Ernout (URA 996) – Université de Paris IV (Sujet traité : « Le rôle de la figure de construction dans la syntaxe latine au début du XVIe siècle »).
  • 1992, 24-26 septembre. Journées d’études : « Qu’est-ce qu’apprendre une langue ? (1765-1825) » organisées par H. Besse & M.-H. Clavères, ENS Saint-Cloud (Sujet traité : « Les mutations dans l’enseignement du latin : 1725-1825 »).
  • 1993, 13-15 septembre. Colloque organisé par le Centre Culturel du Conseil Général de la Haute-Loire et par la ville du Puy-en-Velay et consacré à « l’éducation au XVIe siècle ».
  • 1994, 14 janvier. Intervention dans le séminaire « Métagram », UFR des sciences du langage, Université Stendhal-Grenoble III (Sujet traité : « Cas, accord et rection dans la grammaire latine à la Renaissance »).
  • 1994, 28-29 janvier. Colloque « Genèse de la norme », organisé par la SHESL, Paris, ENS, Ulm. Participation à la présentation du projet d’Encyclopédie des Sciences du Langage et à la table ronde sur « Norme et grammatisation. »
  • 1994, 1er-3 décembre. Colloque international « La flexion casuelle : concept & méthodologie », Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Saïs-Fès, Maroc (Sujet traité : « Le traitement syntaxique du cas dans les grammaires latines de la Renaissance et du XVIe siècle »).
  • 1994, 13 décembre. Intervention dans le séminaire d’Histoire et d’Épistémologie des Sciences du Langage, Université de Paris 7 (Sujet traité : « Qu’appelle-t-on ‘grammaire formelle’ s’agissant de la Renaissance ? »).
  • 1995, 25 mars. Séminaire de l’URA 381 : présentation (avec Sylvain Auroux) du Dictionnaire de la terminologie linguistique et du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques.
  • 1995, 11 mai : Participation à la journée d’études organisée par Catherine Volpilhac-Auger sur les éditions ad usum Delphini, Grenoble, MRASH & Université Stendhal (Sujet traité : « Les procédés linguistiques mis en oeuvre dans l’interpretatio de l’édition de Virgile par le Père Charles de la Rue »).
  • 1995, 27 juillet-28 août (1 mois). Mission à l’Université de Campinas (Unicamp), Brésil. Série de cours et conférences sur l’histoire de la grammaire latine.
  • 1995, 17 novembre 1995. Table ronde organisée par M.-M. Compère-Julia et A. Chervel à l’Institut National de la Recherche Pédagogique (Paris) et consacrée à « l’histoire de l’enseignement des humanités classiques » (Sujet traité : « Les éléments constitutifs d’une grammaire latine depuis les origines : constantes et mutations »).
  • 1996, 16 février : Intervention dans le séminaire « Métagram », UFR des sciences du langage, Université Stendhal-Grenoble III (Sujet traité : « Comment quelques grammairiens du passé ont traité la question du relatif et de la relative en latin. »)
  • 1997, 25 janvier : participation à la journée d’étude organisée par la Société de linguistique de Paris (ENS Boulevard Jourdan, Paris) et consacrée à la terminologie linguistique (Sujet traité : « Les tribulations de la terminologie grammaticale latine : spécialisation, adaptation, déformation, (re)motivation »).
  • 1997, 26 avril : participation à la journée d’étude organisée par l’URA 381 (UMR 7597), l’INRP et l’ENS de Fontenay-Saint Cloud (ENS de Fontenay-aux-Roses) et consacrée à l’histoire de l’exercice de langue (Sujet traité : « Le traitement du latin et du français dans les méthodes translinguistiques »).
  • 1997, 28-29 mai : Participation au colloque organisé par Catherine Volpilhac-Auger sur les éditions ad usum Delphini, Grenoble, IUF, UMR « Lire », Université Stendhal, Grenoble (Sujet traité : « l’interpretatio dans les éditions ad usum Delphini : intentions affichées et pratiques effectives »).
  • 1998, 13 janvier : Intervention dans le séminaire d’Histoire et d’Épistémologie des Sciences du Langage, Université de Paris 7 (thème général : construction de la syntaxe). Sujet traité : « Accord et rection dans la syntaxe latine à la Renaissance et à l’âge classique »).
  • 1998, 14-16 mai : Grenoble, Université Stendhal – Grenoble 3 : colloque international « Métalangage et terminologie linguistique ». Communication affichée : sujet traité : « Quelles entrées latines retenir pour un Dictionnaire de la terminologie linguistique ? »
  • 1998, 2-4 juillet : Leuven. Colloque « The History of Linguistic and Grammatical Praxis », XI. International Colloquium of the Studienkreis « Geschichte der Sprachwissenschaft ». Sujet traité : « Les outils pour l’apprentissage du latin en France à la Renaissance et à l’Age classique. »
  • 1998, 30-31 octobre : Universität Potsdam, Institut für Romanistik. Colloque « Histoire des sciences du langage » organisé par Gerda Hassler. Sujets proposés : « La grammaire latine en France (XVIe-XVIIe siècles) : théories et pédagogie » ; « Le projet d’un corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques ».
  • 1999, 23 janvier : participation à la journée d’étude organisée par l’UMR 7597, l’INRP et l’ENS de Fontenay-Saint Cloud (ENS de Fontenay-aux-Roses) et consacrée à l’histoire de la traduction et de son usage dans l’enseignement des langues (Sujet traité : « L’interpretatio dans les éditions ad usum Delphini : un problème de traduction ? »).
  • 1999, 26 janvier : Intervention dans le séminaire d’Histoire et d’Épistémologie des Sciences du Langage, Université de Paris 7 (thème général : Les catégories linguistiques). Sujet traité : « Accidents et parties du discours dans la grammaire latine de la Renaissance »).
  • 1999, 19-23 avril : Xe colloque international de linguistique latine (Paris / Sèvres). Sujet proposé : « A propos de quelques instruments qui ont servi à l’élaboration de la grammaire latine sur le long terme »
  • 1999, 14-19 septembre : VIIIe Conférence internationale d’Histoire des Sciences du Langage (ICHOLS VIII), ENS de Fontenay – Saint Cloud. Sujet proposé : « Le traitement de la construction verbale dans la grammaire latine humaniste. »
  • 2000, 25 mars : 3 interventions dans la 4e Journée d’Études Latines de l’Université d’Angers sur le thème de la grammaire latine en France à la Renaissance et à l’Age classique (responsable : Dominique Longrée).
  • 2000, 10 octobre : présentation du Corpus des grammaires à la journée organisée par le groupe de recherches REHSEIS (Villejuif).
  • 2000, 11-14 octobre : communication au colloque Le latin langue du savoir, langue des savoirs (Université de Versailles).
  • 2000, 30 octobre – 4 novembre : communication aux Journées de linguistique russe et française à l’université de Saint-Pétersbourg.
  • 2000, 7-9 décembre : communication au colloque Lyon et l’illustration de la langue française à la Renaissance (à l’occasion de l’installation de l’ENS Lettres à Lyon).
  • 2001, 24-29 juin : communication au XIe colloque international de linguistique latine (Université d’Amsterdam). Sujet traité : « L’évolution de la notion de transitivité dans la tradition grammaticale latine ».
  • 2001, 29 septembre : journée organisée par l’UMR 7596 (REHSEIS) et l’UMR 7597 sur la notion de tradition, Paris. Sujet traité : « Qu’est-ce qu’une tradition en matière de grammaire ? L’exemple de la grammaire latine. »
  • 2002, 23 mars : invitation à la 14e Journée de Linguistique latine, Facultés Universitaires Saint-Louis, Bruxelles (org. par Dominique Longrée). Sujet traité : « Éléments pour une histoire de la notion de ‘transitivité’ : l’apport de la tradition latine ».
  • 2002, 8 avril : conférence à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3, Équipe de Recherche en Syntaxe et en Sémantique (ERSSAB, resp. Claude Muller). Sujet traité : « Jalons latins pour une histoire de la notion de transitivité ».
  • 2002, 26 avril : Lyon : intervention au colloque « Bilinguisme et terminologie grammaticale gréco-latine ». Sujet traité : « Le rôle du grec dans la terminologie grammaticale du De causis de Jules-César Scaliger ».
  • 2002, 27-30 août : Saõ Paulo – Campinas. IXe Conférence internationale d’Histoire des Sciences du Langage (ICHOLS IX). Sujet proposé : « Un exemple du transfert du modèle latin aux premières grammaires du français : Voix, personnes et modes des verbes ».
  • 2002, 19 octobre : participation à la séance scientifique de l’UMR 7597 sur : « L’exemple dans les traditions grammaticales : formes, statut sémiotique, types, fonctions ».
  • 2002, 25 et 26 octobre : Journées d’études organisées par Noël Dazord et Philippe Wahl à l’Université Lumière – Lyon II : La syllepse, figure stylistique. Sujet proposé : « La constitution de la syllepse comme figure de construction dans la syntaxe latine ».
  • 2002,16 novembre : intervention (sur la constitution de la grammaire française) au séminaire « L’enseignement et la formation intellectuelle en Europe de 1453 à 1715 » sous la responsabilité de Brigitte Hébert (Université Lumière, Lyon, UMR 5037).
  • 2003, 17-21 mars : invitation à Rio de Janeiro (Brésil), au XVIe Institut Brésilien de linguistique organisé par l’ABRALIN (Association brésilienne de linguistique) : cours (15h) sur « l’évolution de la notion de transitivité dans la tradition grammaticale occidentale ».
  • 2003, 17 avril : invitation à Lausanne : intervention au séminaire de Patrick Sériot, sur le développement de la grammaire dans la tradition occidentale.
  • 2003, 4-7 sept. : communication au 36e colloque de la Societas Linguistica Europaea (Lyon, ENS-LHS) : « Le traitement des données et la comparaison des langues dans le Mithridate de Conrad Gessner ».
  • 2003, 6-31 octobre : Mission auprès de l’équipe de Douglas Kibbee, Université d’Illinois, Urbana Champaign, Illinois, USA (Accord CNRS-Université de l’Illinois).
  • 2003, 12 décembre : exposé sur la préposition dans la tradition latine. Programme « Vers une typologie des parties du discours mineures », fédération ‘Typologie et Universaux’ (FR2559), Université de Paris III.
  • 2004, 16 janvier : exposé sur l’histoire de la notion de sujet ou sur son absence. Journée d’études des anglicistes pour l’agrégation (Lyon, ENS-LHS).
  • 2004, 2 février : intervention dans le séminaire de DEA de l’Université de Paris VII (sujet: Transmission des savoirs sur la langue) sur le transfert du modèle latin aux premières grammaires françaises.
  • 2004, 13 mars : « Présentation » de la réunion scientifique de l’UMR 7597: « Description et représentation des sons dans les grammaires françaises : XVIe-XVIIe siècles ».
  • 2004, 17 mars : intervention dans le séminaire de DEA de l’AGREAH, Université Stendhal-Grenoble III (« Mention et citation dans l’Antiquité ») : sujet traité : Citation des sources, citations et comparaison des langues dans le Mithridate de Conrad Gessner.
  • 2004, 30 août – 3 septembre : Université Européenne d’été: septembre (Lyon, ENS-LSH) : animateur avec Sylvie Archaimbault de l’atelier « Les limites de la ‘tradition’ » (30 août 2004) ; participation à l’atelier consacré à l’exemple.
  • 2004, 11 décembre : présentation du projet Corpus de textes linguistiques fondamentaux à la journée de l’UMR 7597 consacrée aux grands projets multi-média en gestation dans l’UMR.
  • 2005, 20 janvier : présentation du Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques et du Corpus de textes linguistiques fondamentaux, CRISCO, Caen.
  • 2005, 4-9 avril : 13e colloque international de linguistique latine (ICLL 13), Bruxelles, avec Alessandro Garcea : (1) organisation de la table-ronde « Les grammatici Latini et leur postérité: bilan des recherches et perspectives », avec la participation de: M. Baratin, P. De Paolis, A. Grondeux, R. Maltby ; (2) communication sur « Quelques jalons pour l’étude de la préposition en latin ».
  • 2005, 20-23 avril : Ancient Grammar and its posterior tradition / « La grammaire antique et sa survie », Saint-Pétersbourg. Communication sur : « Les Grammatici Latini vus depuis la Renaissance et le XVIe siècle ».
  • 2005, 27 mai : Avignon (4e journée d’études des grammaires françaises classiques) : « L’organisation des grammaires françaises du XVIe siècle et l’organisation des déclinaisons »
  • 2005, 24-25 juin : intervention avec Nathalie Fournier au colloque « La dénomination des savoirs en français pré-classique (1550-1650 », Lyon II.
  • 2005, 1er-5 septembre : 10e conférence internationale d’Histoire des Sciences du Langage (ICHoLS X), organisée par D. Kibbee, Urbana-Champaign (Illinois, USA). Sujet : « L’horizon de rétrospection du Mithridate de Conrad Gessner (1555) ». Participation au Workshop sur les ressources électroniques en histoire des théories linguistiques.
  • 2005, 3-5 novembre : « Représentations du sens linguistique III », Bruxelles. Conférence plénière, avec, comme sujet proposé, « Les fondements sémantiques de la transitivité ».
  • 2006, 27-29 avril : invitation au colloque sur les Remarqueurs de la langue française organisé par W. Ayres-Bennett à Cambridge.
  • 2006, 22 mai : Paris 7, 5e journée d’études des grammaires françaises de l’âge classique : « Comment éditer le Donat françois ? »
  • 2006, 28-30 juin, avec Stephen Shimanek : participation au XVIIIe colloque international du Studienkreis « Geschichte der Sprachwissenschaft », à Leyde (Pays Bas) : présentation du programme Corpus de textes linguistiques fondamentaux.
  • 2006, 28 août-1er septembre : participation à la Biennale d’histoire des théories linguistiques « Histoire des représentations de l’origine du langage et des langues », île de Porquerolles, Var. Participation au grand atelier « Grammatisation des vernaculaires, diversité linguistique et représentation de l’origine », Intervention sur : « L’origine et le traitement des langues dans le Mithridate de C. Gessner ».
  • 2006, 10-14 octobre : participation au colloque « Priscien », Lyon, ENS LSH. « Priscien vu par les grammairiens de l’Encyclopédie : Du Marsais et Beauzée »
  • 2006, 9-10 novembre : participation au colloque « Les grammaires de référence », organisé par la fédération « Typologie et universaux linguistiques » (Institut d’études slaves, Paris). Sujet traité : « Du point de l’historien, qu’est-ce qu’une grammaire de référence ? ».
  • 2006, 18 décembre : intervention dans le séminaire de DEA de l’Université de Paris VII (sujet: l’ordre des mots) sur « Les textes latins face au débat sur l’ordre des mots à l’âge classique… et un peu avant ».
  • 2007, 11 janvier : avec Arnaud Pelfrêne, participation au colloque « L’École Normale Supérieure Lettres & Sciences Humaines en Rhône-Alpes : installation, essor, perspectives », présentation du Corpus de textes linguistiques fondamentaux.
  • 2007, 27 avril : invitation à la MSH de Lorraine, Metz, sur le thème « Corpus et textes fondamentaux en linguistique ».
  • 2007, 1er juin : Port-Royal des Champs : 6e journée d’études des grammaires françaises de l’âge classique (La grammaire à Port-Royal) : « De la Nouvelle Méthode latine à la Grammaire générale et raisonnée et vice versa ».
  • 2007, 20-22 juin : invitation au colloque « Le vocabulaire scientifique et technique en sciences du langage » organisé par les doctorants de Sciences de langage à MoDyCo –Paris X Nanterre (COLDOC 2007). Sujet traité: « Le développement de la terminologie linguistique sur le long terme ».
  • 2007, 27 juin, avec Arnaud Pelfrêne : bilan du programme CPER, axe « CRGTL-CTLF » et inauguration/présentation du nouveau site, Lyon, ENS Lettres & Sciences Humaines.
  • 2007, 15 décembre, avec Arnaud Pelfrêne : organisation de la séance scientifique du laboratoire HTL consacrée au projet DETCOL.
  • 2008, 4 février : intervention avec Alessandro Garcea au séminaire « Histoire des catégories grammaticales : la notion de voix verbale » (EHESS, A. Garcea & P. Haag), sur la voix verbale chez les grammairiens latins.
  • 2008, 3 mars : intervention au séminaire « Histoire des catégories grammaticales : la notion de voix verbale » (EHESS, A. Garcea & P. Haag), sur la voix verbale dans les premières grammaires françaises.
  • 2008, 6 juin : Univ. de Reims, 7e journée d’études des grammaires françaises de l’âge classique (Le métalangage des grammairiens du français) : « Les termes utilisés pour le classement sémantique des conjonctions dans la première grammaire française ».
  • 2008, 12 juin : intervention au séminaire de l’école doctorale de linguistique française de l’université de Brescia : « Le Corpus de textes linguistiques fondamentaux (CTLF) : développement et perspective d’un site en ligne.
  • 2008, 9-12 juillet : participation à la table ronde de l’axe « Histoire, épistémologie, réflexivité », au Congrès mondial de linguistique française (Paris), sur le sujet : « Faire connaître, éditer et exploiter les textes linguistiques français du passé : un regard rétrospectif et prospectif ».
  • 2008, 28 août – 2 septembre : communication à la 11e International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLS XI, Potsdam) sur le sujet : « Du Corpus des grammaires au Corpus de textes linguistiques fondamentaux : genèse, développement et perspectives ».
  • 2008, 18 décembre : intervention au séminaire de l’UMR 7597 « Traduction et théorisation des langues » sur le sujet : « La traduction ou le refus de la traduction dans l’apprentissage du latin en France au XVIIe siècle ».
  • 2009, 16 juin : intervention à la 8e journée d’études des grammaires françaises (Autour du terme ‘relatif’, de la relative et de la subordination, O. Leclercq org.) sur « Proposition relative et proposition infinitive avant Port-Royal », Univ. d’Aix-en-Provence.
  • 2009, 19 novembre : intervention au séminaire de l’UMR 7597 « Matériaux linguistiques et formation du locuteur » sur le sujet : « L’échantillonnage des langues dans le Mithridates de Conrad Gessner ».
  • 2009, 16 juin : intervention à la 8e journée d’études des grammaires françaises (Autour du terme ‘relatif’, de la relative et de la subordination, O. Leclercq org.) sur « Proposition relative et proposition infinitive avant Port-Royal », Univ. d’Aix-en-Provence.
  • 2010, 15 juin : double intervention à la 9e journée d’études des grammaires françaises (Le verbe dans les grammaires françaises, B. Bouard org.) : 1) avec J.-M. Fournier, présentation du programme de recherche « Descriptions et théories de la langue française » et de la base électronique des textes Garnier ; 2) commentaire de la Grammaire générale et raisonnée (II, 13) : « Des verbes : & de ce qui leur est propre et essentiel », Univ. de Rennes 2, Haute Bretagne.
  • 2010, 20 septembre : Linglunch de l’UFRL (univ. Paris Diderot) : La diversité des langues à la Renaissance d’après le Mithridate de Conrad Gessner.
  • 2011, 28 mai : avec Jean-Marie Fournier, réunion scientifique de l’UMR 7597 : compte rendu des activités du groupe de travail sur l’histoire de la langue française et présentation/démonstration du Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue (XIVe-XVIIe siècles)
  • 2011, 11 juin : intervention à la 10e journée d’études des grammaires françaises (La ponctuation dans la tradition grammaticale française, V. Raby org.) sur « Le vocabulaire latin des diacritiques (ponctuation et accentuation) dans les grammaires françaises de la Renaissance rédigées en latin », Paris, Maison de la recherche de Paris-Sorbonne.
  • 2011, 31 juillet-20 août : mission au Brésil : à l’USP de Saõ Paulo, sur l’invitation du professeur Marcos Martinho, Séminaire La constitution, le développement et la diffusion de la grammaire latine dans le monde occidental (6 séance de 4h). Conférences : présentation du Corpus de textes linguistiques fondamentaux et du Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue (XIVe-XVIIe siècles) à l’Université de Rio-de-Janeiro (5 août), à l’Université Fédérale du Paraná (Curitiba, 12 août), à l’USP (16 août). Conférence sur le développement de la tradition grammaticale occidentale, à l’Université MacKenzie, Saõ Paulo (17 août).
  • 2011, 28 août-2 septembre : Saint-Pétersbourg, conférence plénière à l’ICHoLS XII, V. Kasevich & J. Kleiner org., Saint Pétersbourg, sur « Des Nouvelles Méthodes latines et grecques à la Grammaire générale et raisonnée et vice versa ».
  • 2011, 6 octobre : Linglunch de l’UFRL (Univ. Paris Diderot) : le Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue.
  • 2011, 21 octobre : deux conférences à l’université de Novi Sad (Serbie), à l’invitation du professeur Nenad Krtić, sur le développement de la tradition grammaticale occidentale (à partir du CTLF), et sur les premières grammaires françaises (à partir du Grand Corpus des grammaires françaises).
  • 2011, 3 novembre : présentation / démonstration du Grand Corpus des grammaires françaises aux conservateurs et bibliothécaires du Consortium Couperin, des bibliothèques de la Sorbonne, Sainte Barbe, École des Chartes, ENS.
  • 2012, 19 juin : Nice : intervention à la 11e journée d’études des grammaires françaises (Morphologie, syntaxe, rhétorique : la figure et les figures dans les grammaires françaises de l’âge classique, C. Pagani-Naudet org.) sur « Les figures de construction de la tradition latine et leur réception chez les grammairiens et remarqueurs du français », et présentation du Grand Corpus des grammaires françaises, Garnier.
  • 2012, 7-9 juin : conférence invitée au colloque Grammaire et enseignement du français langue étrangère et seconde : permanences et ruptures, du XVIe au milieu du XXe siècle, N. Minerva org., Raguse, Sicile sur le sujet : « L’héritage du modèle latin dans les grammaires de FLE à la Renaissance ».
  • 2012, 3-7 septembre : intervention dans l’école thématique « Expérience, empiricité, expérimentation en linguistique : histoire et épistémologie » organisée par l’UMR 7597 et Labex EFL, Agay, les Roches Rouges. Participation à l’atelier « La grammatisation comme processus empirique » sur le sujet : « L’héritage du modèle latin dans les grammaires françaises à la Renaissance ».
  • 2012, 27 septembre : conférence au séminaire historique de la langue slovène, Ljublana
  • 2012, 7 décembre : intervention à MoDyCo –Paris X Nanterre sur le Corpus de textes linguistiques fondamentaux et le Grand Corpus des grammaires françaises
  • 2013, 18 janvier : intervention à MoDyCo –Paris X Nanterre sur les livres 14-15-16 de l’Ars Prisciani et l’histoire de la conjonction
  • 2013, 28-29 mars : intervention dans les journées Initiative Corpus de référence du français, 2e édition, avec Arnaud Pelfrêne et Gilles Souvay, sur le sujet : « Quelles contributions le CTLF et le Grand Corpus des grammaires françaises peuvent-ils apporter à un corpus de référence du français ? », Paris, Télécom Paris Tech
  • 2013, 11-12 juin : intervention au colloque Approximation et précision III, Universités de Tel Aviv et de Bar Ilan, Israël, sur le sujet « Le traitement de la comparaison dans la tradition grammaticale latine, spécialement à la Renaissance »
  • 2013, 1er juillet : intervention à la 12e journée d’études des grammaires françaises, Nancy, avec Jean-Marie Fournier et Gilles Souvay sur « Le Grand Corpus des grammaires françaises, le CTLF et CTLF-Frantext : trois bases complémentaires pour l’histoire de la grammaire française »
  • 2013, 1er juillet : intervention à la 12e journée d’études des grammaires françaises, Nancy, avec Jean-Marie Fournier sur « Introduire la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal (1660) »
  • 2013, 15-20 juillet : intervention au XXVIIe Congrès international de linguistique et de philologie romanes, Nancy, sur le sujet : « Le Donait françois est-il un ouvrage important de la tradition grammaticale française? »
  • 2013, 3 octobre : intervention dans le colloque « Figures du discours et contextualisation », Université de Nice-Sophie-Antipolis
  • 2013, 22 octobre : intervention dans le séminaire de Joëlle Ducos, « Le Donait françois, la première grammaire française », Université Paris Sorbonne
  • 2013, 30 et 31 octobre : 2 conférences sur les figures de construction dans l’histoire de la grammaire latine et sur le rôle des bases de données dans l’histoire des théories linguistiques, USP, São Paulo
  • 2014, 31 janvier : présentation du programme CTLF à l’inauguration de Frantext-CTLF, ENS de Lyon
  • 2014, 30 avril : Trois bases complémentaires pour exploiter l’histoire des textes métalinguistiques: CTLF, Frantext CTLF et le Grand Corpus des grammaires françaises, séminaire-atelier Corpus en Sorbonne (Université Paris Sorbonne, resp. Franck Neveu)
  • 2014, 10 juin : intervention à la 13e journée d’études des grammaires françaises de l’âge classique, Mons, Belgique, sur « Comment apprendre les sons du français aux Allemands : la réponse de Jean Pillot (1561 [1550]) ».
  • 2014, 21 juin – 3 juillet : mission au Brésil (USP et Universidade Mackenzie) pour le projet d’intégration des grammaires portugaises et brésiliennes dans le CTLF
  • 2014, 25-29 août : 13th International Conference on the History of the Languages Sciences (ICHoLS XIII), Villa Real, Portugal (Carlos Assunção, Gonçalo Fernandes & Rolf Kemmler org.). Participation à la table ronde « History of the Language Sciences: Past, Present and Future » et conférence sur « L’interjection dans la tradition grammaticale latine, de l’Antiquité à l’Humanisme ».
  • 2014, 23 octobre : Linglunch de l’UFRL (Univ. Paris Diderot) : Le Donait françois de John Barton, la première grammaire française ?
  • 2015, 30 janvier : initiateur et modérateur de la table ronde : « Des corpus linguistiques avant les corpus électroniques ? », avec É. Aussant, M. Baratin, F. Cinato, A. Grondeux, C. Pagani-Naudet, P. Rabault-Feuerhahn, colloque Corpus et constitution des savoirs linguistiques
  • 2015, 23 juin : intervention à la 14e journée d’études des grammaires françaises, Lyon, sur le traitement de la comparaison dans la grammaire latine
  • 2015, août-septembre : mission à São Paulo (USP). 3 conférences : sur l’histoire des parties du discours, l’histoire des accidents des parties du discours, les derniers développements du CTLF
  • 2015, 10 octobre : Fête de la science, « Toute la lumière sur… l’histoire des grammaires »
  • 2015, 15 octobre : Journée des doctorants de l’UMR 7597, « La question des droits d’auteurs »
  • 2015, 3 décembre : « Les premières grammaires françaises sous l’emprise de la grammaire latine étendue », séminaire « Grammaires étendues : aux sources de la typologie »
  • 2016, 4 mars : association Guillaume Budé, conférence sur « Brève histoire de la grammaire », Le Puy-en-Velay
  • 2016, 19 mars : intervention sur « L’influence de la tradition grammaticale gréco-latine (et surtout latine) sur l’évolution de la description du français », Journée d’études du Labex OBVIL, « Enseignement des humanités et modèles littéraires », Paris, Maison de la recherche de Paris-Sorbonne
  • 2016, 26 mars : coorgan. (avec Émilie Aussant) de la séance scientifique de l’UMR 7597, « Grammaires étendues »
  • 2017, 19 janvier : « Naissance et disparition (partielle) des figures de construction dans la grammaire latine », Séminaire HTL Labex EFL « La notion de construction dans l’histoire de la linguistique »
  • 2017, 11 avril : intervention au 1er colloque mondial de traductologie (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Atelier « Historiographie des termes et des concepts en sciences du langage », sur le sujet : « Le transfert des terminologies grammaticales: problèmes généraux, réussites et échecs »
  • 2017, 20 mai : séance scientifique : présentation du programme d’édition du De causis linguae Latinae de Jules-César Scaliger et intervention sur la composition du De causis linguae Latinae
  • 2017, 15 juin : Linglunch, UFR de Linguistique, Université Paris Diderot : « Le De causis linguae Latinae de Scaliger est-il un ouvrage original ? »
  • 2017, 19 juin : séminaire CLILAC-ARP / HTL : « La contribution des bases de données en histoire des théories linguistiques à la connaissance de l’émergence de la terminologie linguistique »
  • 2017, 7 juillet : participation à la table ronde « Une terminologie de l’enseignement de la traduction : comme faire ? », à propos de la constitution du vocabulaire linguistique, colloque Des unités de traduction à l’unité de la traduction (Nicolas Froeliger org.), Paris, 7 juillet 2017.
  • 2019, 15 février: présentation au GEHLF de l’édition du De causis linguae Latinae de Jules-César Scaliger (P. Lardet, G. Clerico, B. Colombat éd.), Genève, Droz, 2019.
  • 2019, 25 mai : organisation de la séance scientifique : « Les grammaires françaises de l’âge classique », à la mémoire de Jean-Claude Chevalier (17e journée d’études sur l’histoire des grammaires françaises).
  • 2020, 17-18 janvier : « Éditer la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal », Séminaire Descartes, « De Port-Royal à Condillac, Philosophie de l’esprit et philosophie du langage », ENS Ulm.
  • 2020, 20 novembre : présentation de l’ouvrage Histoire des parties du discours, GEHLF, Sorbonne Université (par visioconférence).
  • 2021, 5 mars : « La règle dans la tradition grammaticale latine », Séminaire HTL (la règle) (par visioconférence).
  • 2021, 29 mai : « Le projet d’édition du Mémoire de Saussure », Assemblée générale du Cercle Ferdinand de Saussure, Genève (par visioconférence).
  • 2021, 25 août : « L’exemplification dans la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal », ICHoLS 15 (Milan) (par visioconférence).
  • 2022, 20 mai : « Le Notre père est-il un bon échantillon linguistique ? », Journée d’études « Le Notre Père, outil linguistique et objet de savoir » (Université Paris Cité).
  • 2023, 1er décembre: avec Jean-Marie Fournier, Présentation de l’édition critique de la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal, GEHLF, Sorbonne Université.
Retour en haut
CONTACT
MENTIONS LEGALES
PLAN DU SITE
logo-cnrs
logo-université-paris
Université Sorbonne Nouvelle